-- -- -- / -- -- --
Nationale

«L’opposition veut réhabiliter les terroristes»

«L’opposition veut réhabiliter les terroristes»

Le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, a accusé l’opposition de vouloir réhabiliter les terroristes.

Pour Amara Benyounès, ces partis veulent restituer les terroristes sur la scène politique pour les utiliser ensuite contre le pouvoir en place. Le secrétaire général du MPA ira même loin en affirmant que cette opposition veut carrément un coup d’État. Sauf qu’elle n’a pas le courage de lancer un appel à l’armée pour destituer le pourvoir en place.

« L’opposition veut réhabiliter les terroristes pour faire pression sur le pouvoir. Je suis un homme d’État (…) je ne suis pas là pour mentir. Ils (les opposants) veulent faire revenir les terroristes sur la scène politique et j’assume ce que je dis », a-t-il déclaré hier à Alger lors de l’ouverture de la session ordinaire du Conseil national de son parti. M. Benyounès s’en prend également aux médias privés utilisés par l’opposition pour donner la parole à certains terroristes.

« Ils veulent faire revenir les terroristes qui ont tué, détruit et incendié sur la scène politique, en leur permettant de s’exprimer sur certaines des chaînes de télévision », s’est-il indigné. Le chef du MPA et ministre du Commerce fait allusion au passage de l’ex-chef de l’AIS, Madani Mezrag, sur une chaîne de télévision privée.
Pour Amara Benyounès, le dossier des terroristes est classé.

« La Charte pour la paix et la réconciliation les a exclus de façon définitive », a-t-il tranché. Le patron du MPA considère que l’opposition en Algérie n’a pas de poids puisqu’elle n’arrive pas à mobiliser la population autour d’elle.

« Cette opposition, qui n’existe qu’à travers certains média, est beaucoup moins crédible que le pouvoir en Algérie. C’est une évidence », a-t-il lâché.

« Sinon pourquoi ces partis ne réunissent pas leur Conseil national comme nous ? « , s’est-il demandé avant d’ajouter que ces même formations politiques n’ont pas pu mobiliser plus 6 000 personnes à travers les 48 wilayas lors de la manifestation contre le gaz de schiste.

Le secrétaire général du MSP s’en est également pris à « certains journaux « , en les accusant d’interviewer chaque jour des personnalités de l’opposition.

« Certains journaux font dans la provocation. Quand on les lit, on a peur de sortir de chez nous », a-t-il lancé. A propos de la révision de la Constitution, le porte-parole du MPA a réaffirmé le refus de son parti d’un « régime parlementaire » prôné par certains partis.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email