L’ONG HWPL : l’éducation au service de la paix – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde

L’ONG HWPL : l’éducation au service de la paix

L’ONG HWPL : l’éducation au service de la paix

Parvenir à l’établissement de la paix en Afrique nécessite la mise en place d’un système éducatif de qualité. C’est ce qu’indique un communiqué de presse de  l’organisation Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light (HWPL), adressé au Jeune Indépendant.

Lors d’une cérémonie organisée à l’honneur des éducateurs africains, une année après le lancement de son initiative, visant la formation de 30 éducateurs à la paix, l’HWPL a estimé que la paix et le développement durable, sont essentiels pour la cohésion sociale et la coexistence entre les citoyens, et représentent des enjeux clés pour l’évolution de l’Afrique, précise le document.

« Son souhait de parvenir à une Afrique pacifique et prospère, intégrée, dirigée par ses propres citoyens et prenant la place qui lui revient dans la communauté mondiale et l’économie de la connaissance ne peut être accompli sans une éducation de qualité », souligne le communiqué, ajoutant qu’apprendre au corps professoral à devenir eux-mêmes des éducateurs à la paix représente un moyen par lequel HWPL contribue à garantir un avenir où les enfants et les adultes peuvent s’épanouir et guérir du traumatisme des conflits violents.

A travers le programme de formation d’éducation à la paix constitué de 12 leçons, l’ONGONG Une organisation non gouvernementale (ONG) est une association à but non lucratif, d'intérêt public, qui ne relève ni de l'État, ni d'institutions internationales est persuadée de soutenir et de travailler pour l’établissement de la paix, afin de laisser aux générations futures un continent florissant.

Cet événement a réuni 40 invités d’honneurs, dont 30 éducateurs à la paix en provenance de Madagascar, du Mali, de la Côte d’Ivoire et de la Tunisie. D’ailleurs, HWPL a consolidé son partenariat avec sept des institutions éducatives présentes en signant un protocole d’entente (MOU) afin d’assurer la continuité de l’éducation à la paix d’ HWPL dans ces écoles.

HWPL croit fermement que la clé de la paix durable et du développement de l’Afrique est ancrée dans l’éducation à la paix. D’après les statistiques enregistrées par les Nations Unies depuis juin 2019 il est reporté que 9 272 écoles ont été fermées ou sont devenues non opérationnelles et près de 2 millions d’enfants ont été privés d’éducation en raison de la violence et de l’insécurité au Burkina Faso, au Cameroun, en République centrafricaine, au Tchad, en République démocratique du Congo, au Mali, au Niger et au Nigeria, souligne le document.

L’HWPL continue à mettre en œuvre son programme d’éducation à la paix en Afrique avec comme objectif de former les nouvelles générations à la paix afin qu’elles deviennent des messagers capables de porter cette paix autour d’elles en commençant par leur maison, leur école et leur entourage, conclut le communiqué.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email