-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’oncologue Asmaa Kerboua : « Le Plan anti-cancer n’a pas atteint ses objectifs »

L’oncologue Asmaa Kerboua :  « Le Plan anti-cancer n’a pas atteint ses objectifs »

La célébration, le 4 février de chaque année, de la Journée mondiale contre le cancer nous interpelle en Algérie vu l’ampleur que prend cette maladie, qui ne cesse de faire des milliers de victimes par an. L’Algérie a engagé pour la première fois un premier plan de lutte anti-cancer qui n’a pas atteint les objectifs escomptés, selon le professeur Asmaa Kerboua, chef d’unité d’oncologie au CPMC, à Alger.
En Algérie, 50 000 cas de cancer, tous types confondus, ont été déclarés en 2019, dont 12 000 cas chez les femmes (généralement des cancers du sein et du côlon) et 1 500 cas chez des enfants de moins de 16 ans.
Le nombre de décès par cancer durant cette même année est estimé à 20 000. Le pays développe ses capacités de traitement mais les lacunes enregistrées dans la formation, la prévention, notamment le dépistage précoce ainsi que la prise en charge et l’accompagnement, compliquent davantage la situation. Couvrant une période s’étalant de 2015 à 2019, le plan anti-cancer n’a pas donné lieu aux résultats qui en étaient attendus, a affirme le Pr Asma a Kerboua, soulignant la nécessité de mettre en place un nouveau plan.
S’exprimant hier sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale, le Pr Asma Kerboua souhaite que ce nouveau plan ne soit pas théorique. Il faudrait, ajoute-t-elle, qu’il y ait une feuille de route afin que ne soit pas commises à nouveau les mêmes erreurs que celles constatées dans le précédent plan.
L’intervenante impute l’échec du premier plan à l’absence d’une bonne coordination entre les divers secteurs de la santé.
Elle fait également état de prescriptions mal exécutées et d’une « mauvaise » cohésion entre les praticiens, tout comme entre les unités de soins.
« En raison d’une absence de coordination entre les thérapeutes des 22 centres anti-cancer établis à travers le pays, les malades, qu’ils soient issus de Djanet, Tamanrasset ou Alger, ne bénéficient pas de la même prise en charge de leur état », relève-t-elle.
A propos de ces centres, elle constate, en outre, que leurs équipements ne sont pas toujours fonctionnels et qu’ils sont confrontés à un sérieux manque de manipulateurs d’appareils de radiothérapie mais également d’infirmiers. 
L’intervenante tient à alerter, par ailleurs, sur le manque de moyens financiers dont souffre la spécialité d’oncologie, signalant que cette situation ne relève pas du ministère de la Santé seulement mais aussi de celui du Travail et de la Sécurité sociale, qu’elle invite justement à « jouer le jeu, ce qui n’est actuellement pas le cas ».
A ce propos, le Pr Asma Kerboua regrette que les remboursements qu’effectuent la sécurité sociale au bénéfice des malades du cancer traités exclusivement dans les hôpitaux de l’Etat « ne se font pas aux taux réels ».
Selon elle, 80% des analyses et imageries médicales sont réalisés par des cabinets privés. La praticienne n’a pas manqué de souligner que les efforts de prise en charge des malades atteints de cancer se sont améliorés dès le début de la mise en application du Plan national de lutte contre le cancer (2015/2019). « Certains aspects positifs de ce plan ont commencé à se manifester, à l’exemple de l’organisation de réunions de coordination pluridisciplinaires, au cours desquelles sont discutées, de manière collégiale, les thérapies à appliquer à chaque patient, en particulier, compte tenu de son état de santé », soutient-elle.
Cependant, l’invité de la Radio nationale a fait part de ses regrets, constatant la souffrance des malades atteints de cancer face à la pénurie des médicaments de traitement contre le cancer. Pour ce qui est des traitements dispensés aux enfants cancéreux, le Pr Kerboua constate que le CPMC d’Alger est le seul, à ce jour, à leur prodiguer des soins. Elle regrette que le projet de création d’un centre qui leur est spécialement réservé soit toujours en attente.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email