-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’OIE un précieux partenaire pour la croissance

L’OIE un précieux partenaire pour la croissance

Les relations de notre organisme avec l’Organisation internationale des employeurs, OIE, existent depuis l’année 1987, a tenu à préciser M. Habib Yousfi, président de la Confédération générale
des entreprises algériennes, CGEA. Une rencontre entre les employeurs algériens et le secrétaire général de l’OIE, M.Bent, H. Wilton a eu lieu hier à l’hôtel Mercure, renforçant et consolidant ces liens tissés depuis plus d’un quart de siècle.

Ces liens ont une grande importance dans notre univers mondialisé économiquement. Face à une concurrence sans merci, les pays ne peuvent plus s’isoler et travailler dans l’ignorance de la réalité économique.

De plus, le monde économique est interdépendant et complémentaire ne serait-ce que par ses zones de marchés, écoulant les produits de pays producteurs vers les pays consommateurs. Pour les pays émergeants comme l’Algérie, ce dernier point est de plus en plus contesté, manifestant la volonté de satisfaire les besoins nationaux par la production locale. Le secteur privé joue ici un rôle clé. Il est à la source de la création d’emplois et à l’origine de l’expansion de la richesse.
C’est ce qu’a expliqué le secrétaire général de l’Organisation internationale des employeurs, M. Brent H. Wilson dans sa longue intervention en anglais, interprété savamment par M Frederick Muia, conseiller principal de l’OIE pour l’Afrique. Ce haut responsable a précisé que l’ensemble des démarches entreprises par son organisation en faveur des employeurs du monde entier s’appuient sur une concertation tripartite, regroupant le monde politique, c’est-à-dire le gouvernement avec les employeurs et les organisations syndicales. Ceci pour être en harmonie et en accord avec les intérêts de la croissance économique et les droits des travailleurs.

De son côté, M. Habib Yousfi, président de la Confédération générale des entreprises algériennes s’est félicité de cette coopération avec l’Organisation internationale des employeurs où l’Algérie est leader dans le continent africain par son ancienneté et l’importance de son partenariat avec cette institution. M. Habib Yousfi souligne la force de sa Confédération, présente dans les quarante huit wilayas avec une délégation au sein de son assemblée générale. Cette preuve de ce soutien, et cet appui de l’Organisation internationale des employeurs est donné sur le terrain par la section féminine de Constantine, une section de la Confédération générale des travailleurs présidée par Mme Khemissa Aloui.

Dans cette section, Mme Nassima Facih, attend de l’OIE des stages de formation, la connaissance des dernières innovations dans la filière exercée ainsi que la relation avec d’autres partenaires de par le monde. Mme Facif est restauratrice dans la cuisine traditionnelle depuis trente ans. Félicitée par le président de la République en 2006, elle a participé à la formation de cent vingt maîtres cuisiniers en tourisme et hôtellerie. Quant à Mme Belhabel, pharmacienne de profession et membre de cette section présidée par Mme Aloui, elle attend un soutien de l’OIE pour la réalisation d’un projet de fabrication de médicaments en Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email