-- -- -- / -- -- --
Nationale

Loi relative à l’investissement  : Les textes d’application publiés 

Loi relative à l’investissement  : Les textes d’application publiés 

Très attendus par la sphère économique, les textes d’application de la loi de l’investissement ont été publiés dans le Journal officiel. Leur publication va encourager davantage les investisseurs en offrant plus de visibilité. C’est ce qu’a affirmé ce mardi Farouk Mohak, vice-président de la Confédération algérienne du patronat (CAP).

« Toute initiative qui apporte un plus pour faciliter l’investissement est une décision à saluer », a déclaré le vice-président de la CAP, en marge d’une conférence à Alger, animée par Grzegorz Kolodko, ex-vice Premier ministre de Pologne et ex-ministre des Finances. « Ces textes d’application viendront nous encourager davantage et donner des explications et des orientations opérationnelles pour l’application des textes de loi », a-t-il expliqué, affirmant que cette loi va attirer des investissements locaux et étrangers. La loi permettra aussi de nouer des partenariats mais surtout de faciliter la tâche aux chefs d’entreprise. « La promulgation des texte d’application de la loi relative à l’investissement permettra aux chefs d’entreprise de mieux comprendre et interpréter la réglementation pour éviter d’aller vers des investissements colossaux alors qu’on n’a pas les autorisations d’exploitation », a précisé M. Mohak, signalant que la mise en place de ce cadre juridique facilitera la tâche aux investisseurs et évitera aussi les blocages administratifs. « On saura anticiper au lieu de subir », a-t-il enchaîné.  

Sur les conditions nécessaires pour que l’Algérie réussisse le passage vers un nouveau paradigme économique, le vice-président de la Confédération du patronat a estimé que la volonté politique exprimée par les autorités doit être accompagnée par d’autres décisions et une planification stratégique à même de donner à ces orientations politiques un aspect pratique. 

« Ça ne peut pas simplement être des slogans. Il y a des décisions politiques à prendre et une planification stratégique qui doit se faire pour la mise en œuvre de ces orientations politiques », a-t-il affirmé, mettant l’accent sur la nécessité de la reconnaissance des initiatives. 

Selon lui, il faut créer un schéma tactique comme un « trait d’union, institutionnel ou administratif, entre la vision stratégique et la réalisation opérationnelle des choses ». 

Par ailleurs, Grzegorz Kolodko, qui a animé la conférence intitulée « Une mondialisation à visage humain », un événement conjointement organisé par la CAP et l’ambassade de Pologne en Algérie, est revenu sur les différentes crises politiques que vit le monde et leur impact sur les économies des pays, mais aussi sur les nouveaux défis auxquels va faire face l’humanité les années à venir. Selon Grzegorz Kolodko, qui est auteur de plusieurs livres, l’économie du monde est déséquilibrée. Une situation qui crée des problèmes politiques et sociaux, à l’instar de l’exode, lequel résulte du déséquilibre économique. Affirmant que nous nous serons 8 milliards d’habitants l’année prochaine, l’ex-ministre des Finances de la Pologne s’est interrogé sur comment créer la parité.  

Selon lui, il est nécessaire de coordonner les politiques économiques. « Le prochain G20 est une opportunité. J’ai une grande confiance », a-t-il indiqué. « C’est une occasion de créer une coordination des politiques économiques », a souligné l’hôte de l’Algérie, d’autant que 85% des revenus mondiaux vont se retrouver. « Est-ce qu’ils peuvent prendre cette décision ? », s’est-il interrogé.  

Interrogé sur la possibilité que l’Algérie devienne le fournisseur de la Pologne en pétrole et en gaz, une alternative déjà évoquée, l’ambassadeur de Pologne en Algérie, Witod Czeslaw Spriydowics, qui a souligné l’importance de la conférence, a affirmé que la question sera discutée au mois d’octobre prochain, à l’occasion du déplacement d’une mission économique en Algérie. « Cette mission économique représente le secteur de l’énergie. Il y aura des représentants de ce secteur. J’espère qu’il y aura des discussions concernant ce sujet », a-t-il indiqué, notant que cette mission économique prendra part au Salon des énergies renouvelables.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email