-- -- -- / -- -- --
Nationale

Logement et eau potable à Béjaïa : Des citoyens expriment leur déception

Logement et eau potable à Béjaïa : Des citoyens expriment leur déception

Des citoyens issus du village Ath Malek, commune d’Adekar, ont coupé, ce mercredi matin, la RN 12 afin d’exprimer leur colère quant à l’opposition manifestée, depuis le mois de novembre, par les habitants du village voisin Tazrout aux travaux de réaménagement des captages et conduites d’eau potable devant alimenter leur village afin de mettre fin au stress hydrique auquel fait face, depuis toujours, les habitants de la localité.

Les protestataires, qui s’insurgent pour la deuxième fois consécutive après le sit-in organisé la semaine dernière devant le siège de la subdivision des forêts, interpellent les autorités afin de «lever l’opposition des villageois et de poursuivre le projet qui a déjà atteint 80% et de le livrer dans les meilleurs délais».

Selon eux, «ces captage constituent la principale source d’alimentation en eau potable du village». Dans la commune de Draâ El-Caïd, des souscripteurs de logements sociaux sont montés au créneau, ce mercredi, après l’affichage de la liste des 32 logements sociaux de la commune afin d’exiger la révision de la liste et la création d’une commission de wilaya pour revoir les enquêtes sociales menées par la commission locale».

Quelques jours auparavant, c’étaient les souscripteurs des 50 logements sociaux de Bousseltane qui avaient manifesté devant le siège de l’APC de Tala Hamza afin d’exiger, eux aussi, «la révision de la liste des bénéficiaires» et exprimer leur déception. Pour rappel, l’affichage des acquéreurs des 50 logements sociaux locatifs de Tizi N’Berber, implantés à Agueni Messaoud, avait aussi déçu. Le P/APC avait appelé les autorités compétentes à accorder à la commune des programmes de logements ruraux afin de pouvoir prendre en charge les 600 demandes, en instance à son niveau depuis 2016.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email