-- -- -- / -- -- --
MENASahel

Livraisons de Naphta: La Russie contourne l’embargo via la Tunisie

Livraisons de Naphta: La Russie contourne l’embargo via la Tunisie

Sous le coup de sanctions commerciales suite à la guerre en Ukraine, la Russie n’entend pas perdre son statut de plus grand exportateur mondial de naphta (un distillat de pétrole utilisé dans l’industrie pétrochimique) face à la demande sans cesse grandissantes notamment de ses clients asiatiques qui ne peuvent se passer de combustible 

Pour continuer à approvisionner la Corée du Sud, premier importateur mondial de naphta, qui a pressé Moscou à lui assurer ses quotas faute de crise, la Russie a du compter avec l’appui de Séoul, depuis quelques mois sur la Tunisie.  C’est ce qu’a fait savoir ce vendredi l’agence Refinitiv, qui analyse le flux des échanges commerciaux mondiaux dans le domaine des hydrocarbures et de la chimie. Les livraisons actuelles vers la Corée du Sud passent via des opérations d’importations et de réexportations à travers les ports du pays du Maghreb.

En 2021 la Corée du Sud a importé 590 000 tonnes de ce produit de la Russie pour ses besoins industriels. Selon Refinitiv qui analyse les données de l’entreprise publique Korea National Oil Corp (KNOC), cette dernière a importé 82 000 tonnes de Tunisie le mois d’octobre 2022. 274 000 tonnes seraient en cours de livraison pour le mois de novembre de naphta provenant des ports tunisiens.

L’opération aurait été mise en place à partir de l’été 2022 et les premiers barils de naphta en provenance de Russie ont commencé à arriver en Tunisie au mois d’août, une quantité de 410 000 tonnes entreposées au port de la Skhira dans le Golfe de Gabès dans le Sud de la Tunisie. 

Dans le même temps, les données de la Korea National Oil Corp (KNOC) montrent que Séoul a importé 740 000 barils – soit environ 82 000 tonnes – de naphta de Tunisie le mois dernier.

Selon des sources de l’industrie russe, citées par des agences, les cargaisons de naphta ont été expédiées à La Skhira pour y être stockées en attendant que les négociants obtiennent de meilleurs prix.

Sur les neuf navires russes qui se sont rendus en Tunisie avec du naphta, quatre ont été affrétés par Coral Energy. Coral Energy a déclaré qu’elle ne disposait pas de stockage en Tunisie et qu’elle avait affrété des navires pour ses clients non tunisiens dans le cadre d’accords conclus sur la base de livraisons.

L’industrie pétrolière tunisienne produit du naphta et l’exporte essentiellement à l’Italie et à quelques pays européens, n’a pas exporté vers le pays asiatique depuis 2019 et le volume annuel de ses exportations n’a jamais dépassé les 220 000 tonnes. 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email