Listes électorales: Fin de l’opération de révision exceptionnelle – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Listes électorales: Fin de l’opération de révision exceptionnelle

Listes électorales: Fin de l’opération de révision exceptionnelle

La révision exceptionnelle des listes électorales a été clôturée jeudi. C’est en prévision de la présidentielle du 7 septembre prochain que le coup d’envoi de cette opération avait été donné le 12 juin dernier, en vertu d’un décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour la tenue d’une élection présidentielle anticipée.

La révision exceptionnelle des listes électorales s’est déroulée sous la supervision de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), à qui incombe, aux termes de l’article 53 de la loi organique relative au régime électoral, la responsabilité de « tenir, conformément à la législation en vigueur, un fichier national des électeurs, composé de l’ensemble des listes électorales des communes et des postes diplomatiques et consulaires ».

Ledit article dispose que « l’Autorité indépendante veille à la révision des listes électorales de manière périodique et à l’occasion de chaque consultation électorale ou référendaire ».

A cet effet, il a été procédé à l’installation des commissions de révision au niveau des communes, composées d’un magistrat et de trois citoyens, au niveau de toutes les circonscriptions diplomatiques et consulaires qui œuvrent sous la supervision et la responsabilité de l’ANIE.

Son président, Mohamed Charfi, avait déclaré œuvrer inlassablement à mobiliser tous les moyens humains et matériels afin de préparer, dans les meilleures conditions, la prochaine élection présidentielle.

Pour ce faire, a-t-il poursuivi, l’accent est mis sur « la sensibilisation, l’explication et la mise en place des mesures réglementaires et juridiques, ainsi que la préparation nécessaire pour ce rendez-vous crucial ».

Cependant, selon la loi, cette opération n’est pas close pour autant.

C’est ainsi que durant les cinq prochains jours suivant l’annonce de la clôture de la révision exceptionnelle, tout citoyen dont le nom ne figure pas sur la liste électorale peut présenter sa réclamation au président de la commission administrative électorale, au même titre que tout citoyen inscrit sur l’une des listes de la circonscription électorale peut faire une réclamation justifiée pour la radiation d’une personne indûment inscrite, comme le prévoit la loi organique relative au régime électoral.

Conformément à cette loi, le président de l’Assemblée populaire communale ou le chef de la représentation diplomatique ou consulaire doit notifier la décision de la commission administrative électorale dans un délai ne dépassant pas trois jours aux parties concernées, par tout moyen légal, conformément à l’article 68 de ladite loi.

Pour rappel, lors des élections locales du 27 novembre 2021 (APC/APW), le corps électoral était constitué de 23 717 479 électeurs et électrices, selon les chiffres fournis par l’ANIE.

Selon les dernières informations, 31 candidats ont retiré des formulaires de souscription et presque trois millions et demi de documents pour parrainage ont été distribués aux prétendants à la course pour la présidentielle.

Lors d’une conférence de presse, M. Charfi a rappelé les principales dates du processus, soulignant que les candidats ont jusqu’au 18 juillet à minuit pour déposer leurs formulaires.

L’examen de ces dossiers par l’ANIE s’achèvera le 28 juillet mais la Cour constitutionnelle aura une semaine pour examiner les éventuels recours, soit le 3 août.

Selon M. Charfi, l’Autorité indépendante des élections a pris toutes les dispositions et a mobilisé tous les moyens humains et matériels afin de préparer, dans les meilleures conditions, l’élection présidentielle.

S’exprimant sur les nouvelles dispositions organisationnelles, le président de l’instance a affirmé que l’opération de validation des signatures des formulaires sera marquée par la mobilisation d’un grand nombre de notaires et d’huissiers de justice, et ce afin que cette opération soit achevée dans les délais légalement requis. A cet effet, les bureaux chargés de cette opération seront ouverts même les vendredis et les jours fériés, et l’horaire d’ouverture est désormais fixé de 8 h à 22 h, soit une prolongation de deux heures.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email