-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Islande met mal à l’aise le Maroc

L’Islande met mal à l’aise le Maroc

L’Islande va-t-elle, à l’instar de la Suède reconnaître officiellement le Sahara occidental ? Le ministre des Affaires étrangères, Gunnar Svensson Brasze intervenant devant la 70e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU, semble le suggérer : « Nous devons veiller à ne pas oublier les autres conflits qui peuvent éclater à tout moment et, ici, je rappelle la question du Sahara » dit-elle sous les yeux effarés du représentant marocain qui ne menait pas large. 

Récemment le Parlement suédois a consacré sa séance pour débattre la résolution de la commission des affaires étrangères dans laquelle elle exhorte le gouvernement suédois à reconnaître la République arabe sahraouie démocratique.

Intervenant au nom de la commission des relations étrangères, le député OrbanAhelen a déclaré que la question du Sahara occidental n’est pas différente de celle palestinienne. La session du Parlement suédois consacrée à la reconnaissance de la RASD a été assistée par le représentant du Front Polisario en Suède, Alyin El-Kantaooui.

Le gouvernement suédois exécute les décisions du Parlement et en prenant l’initiative de lois nouvelles ou de modification des lois existantes, qui sont soumises à la décision du Parlement.En septembre dernier, les députés du Parti social-démocrate suédois ont présenté, une proposition de loi prévoyant l’octroi d’un statut diplomatique à la représentation du Front Polisario à Stockholm. Les députés du Parti social-démocrate, parti au pouvoir depuis 2014, ont inscrit à l’ordre du jour une proposition de loi prévoyant l’octroi d’un statut diplomatique à la représentation du Front Polisario à Stockholm.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email