-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

« L’Islam d’Abou Bakr Essediq et celui de Tartempion »

Je ne crois pas à l’islamisme quel que soit sa forme, ses différentes dénominations et ses différents rites.
Croire, c’est avant tout une histoire de conscience et jamais de raison.
On rapporte d’après Aîcha lorsque Abou Bakr est tombé malade et qu’il en est mort, il a dit : « voyez ce que je possède aujourd’hui est plus de ce que je possédais avant d’avoir été Khalif. Envoyez-le au Trésor Public. Celui qui me succédera saura quoi en faire ».
Aujourd’hui, chaque minus habens au nom de la démocratie insulte impunément celui qui le nourrit.
Oui l’Islam que je pense être le vrai c’est celui qui claironne : « Ô gens, nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, le meilleure d’entre vous et le plus vertueux ».
Combien de représentants du peuple de notre pays a rendu son surplus au Trésor Public ?

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email