-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’inquiétante situation au Mali au menu

L’inquiétante situation au Mali au menu

Le Comité d’Etat-Major Opérationnel Conjoint (CEMOC), se réunira aujourd’hui et demain au siège du Commandement de la 6ème Région Militaire à Tamanrasset, en vue d’évaluer la situation prévalant dans la sous-région du Sahel notamment l’inquiétante réapparition des attaques terroristes au Mali.

C’est ce qu’a indiqué, hier, un communiqué du ministère de la défense nationale (MDN) dans un communiqué transmis à notre rédaction. Cette réunion ordinaire du Conseil des Chefs d’Etats-Majors de l’Algérie, du Mali, de la Mauritanie et du Niger, qui se déroulera sous la présidence du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, examinera l’application des dispositions prises pour la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée par le CEMOC.

« Les Chefs d’Etats-Majors procèderont, à cette occasion, à un échange d’analyses et d’informations et à l’établissement du bilan des actions menées conformément à la stratégie de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée adoptée entre ces pays « , souligne le MDN. Selon la même source, cette réunion sera également l’occasion pour procéder à la passation de la présidence du Conseil entre Gaid Salah et le Chef d’Etat-Major des Armées Maliennes.

Organe dédié à la lutte contre le terrorisme au Sahel, le CEMOC devrait aussi réfléchir sur les réponses à donner aux derniers développements sécuritaires au Mali notamment les récents combats au Kidal et les attentats commis à Bamako. Avant-hier, deux gendarmes maliens ont été tués par des hommes armés dans le cercle de Bankass, région de Mopti dans le centre du pays.

Les assaillants qui ont visiblement attaqué par surprise, ont réussi à incendier le poste de gendarmerie, le véhicule du sous-préfet et son bureau .De forts soupçons pèsent sur les éléments du Front de libération du Macina, très actifs dans la région.

En août, le groupe dirigé par Amadou Kouffa avait revendiqué la prise d’otage dans un hôtel de Sévaré. Auparavant, des combats avaient éclaté au nord de Gao entre soldats maliens et rebelles touaregs faisant au moins une dizaine de morts tandis qu’à Kidal, des affrontements entre groupes touaregs ont également fait des victimes.

L’Algérie avait dénoncé ses affrontements entre des partis ayant participé aux Accords réalisés dans le cadre du processus de règlement de la crise malienne à Alger. La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, rébellion à dominante targuie) et le Groupe d’auto-défense touareg Imghad et alliés (Gatia, pro-Bamako) ont été impliqués, depuis le 15 août, dans diverses localités autour de Kidal, dans des combats meurtriers.

Le Gatia, membre d’une coalition de groupes progouvernementaux dite Plate-forme, annonce avoir pris le contrôle de la localité d’Anéfis, auparavant entre les mains de la CMA, qui a son fief à Kidal.

Le Gatia et la CMA font partie des signataires de l’accord de paix au Mali, prévoyant un cessez-le-feu, entériné le 15 mai par le gouvernement malien et ses alliés puis le 20 juin par la rébellion. Face à cette situation, Gaid Salah a plaidé en faveur de l’examen des actions à planifier et à mettre en œuvre, notamment le mécanisme de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée.

Le chef d’Etat-Major avait estimé que la concertation manquait entre les membres du CEMOC. « Cette phase difficile dans l’histoire de notre région illustre, si besoin est, la nécessité incontournable de la concertation permanente sur les questions d’intérêt commun.

Elle illustre aussi l’importance primordiale, voire vitale, de raffermir nos rangs, homogénéiser nos visions, trouver les voies et moyens adéquats pour faire face aux défis multiples auxquels les pays de la sous-région sont confrontés », avait-t-il souligné dans une précédente réunion du Comité. Créé il y a quelques années, le CEMOC peut intervenir militairement quand l’un de ses membres se trouve menacé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email