-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’innovation et la créativité dans les télécoms

L’innovation et la créativité dans les télécoms

L’amélioration des télécoms permet une meilleure convenance, interopérabilité et sécurité des réseaux. Elle ne peut réussir qu’en intégrant les nouvelles technologies dans les stratégies et plans
de développement des télécoms à l’échelle nationale et régionale.

Telle a été l’une des conclusions lors d’une journée de formation et d’information organisée par Algérie Télécom, au profit des journalistes et correspondants exerçant dans la wilaya de Ghardaïa, animée par M. Hammouche Abderraouf, chef de la cellule de communication au sein du ministère de la Poste et des nouvelles technologies, en présence de M. Matallah Mohamed, directeur d’Algérie Télécom de Ghardaïa.

Les enjeux liés à l’installation, l’innovation et à la créativité des systèmes multi-services Access Node (MSAN) et 4G LTE ont été les principaux sujets d’explication abordés par les organisateurs de cette belle initiative.

L’objectif était aussi d’explorer l’avenir de l’amélioration du système télécom en intégrant les nouvelles technologies dans les plans de développement et les stratégies nationales de consolidation du secteur des télécommunications à travers toutes les régions du pays. 

Cette réunion revêt « une importance particulière puisqu’elle s’est tenue avant l’organisation prochaine d’un important séminaire sur les nouvelles techniques des télécommunications prévu durant l’année 2017 à Ghardaïa », indique M. Hammouche.
Par ailleurs, les participants à cette journée de formation, initiée en collaboration avec des techniciens et ingénieurs d’Algérie Télécom de Ghardaïa : MM. 

Laid Bouchareb, Taha Benabderrahmane, Bachir Alsid-Cheikh, Lakhdar Maatallah et Nadi Siradj, qui ont conféré de l’appui des activités dans la standardisation et les nouvelles améliorations des télécommunications et des technologies.

De même, ils ont examiné les moyens de développement du domaine des postes et des télécommunications. Source de changements, leur influence est devenue visiblement croissante à Ghardaïa.

Dans des domaines d’activité diversifiés, professionnels et ménagers, les nouvelles technologies de télécommunication occupent une place importante et ont un rôle majeur dans l’économie nationale mais aussi et surtout dans le développement de la société locale, ont-ils expliqué.

Ajoutant que le secteur confirme, ces dernier temps, sa forte absorption des technologies de l’information favorisée par une concurrence de plusieurs acteurs.

Ces derniers ont servi au cours de l’année 2015/2016 (une année de haut débit avec prédominance de l’ADSL) à des tarifs, semble-t-il, raisonnables, des services de télécommunications aussi variés que possible et faisant appel aux technologies de pointe et ce, en droite ligne avec les politiques de promotion.

De telle sorte que l’analyse annuelle de l’évolution du secteur des télécommunications établie par le ministère de la Poste et des Télécommunications a révélé une nette progression de l’Internet à Ghardaïa. En cette fin d’année, le parc total a atteint plus de 15 000 abonnés contre 11 200 en 2015.

Quant au marché de la téléphonie fixe, il compte 51 000 abonnés, contre 40 000 abonnés en 2015. Toutefois, le taux de pénétration reste, semble-t-il, faible par rapport aux wilayas avoisinantes (Laghouat et Ouargla).

Quant à la téléphonie mobile qui, visiblement, elle gagne du terrain dans la wilaya de Ghardaïa. L’assistance a souligné sur le travail en alliance et aller vers une sorte de collaboration entre les trois principaux opérateurs : Djezzy, Mobilis et Ooredoo, en utilisant les mêmes pylônes.

Cependant, en fin de cette journée de formation au profit des journalistes présents, de nombreuses questions ont été posées sur le sujet, jointes d’une visite des installations de télécommunication des systèmes ( MSAN et 4G-LTE) .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email