-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’inflation atteint 4,3%

L’inflation atteint 4,3%

L’inflation moyenne annuelle s’est établie à 4,3% jusqu’à décembre 2018, selon des données fournies par l’Office national des statistiques (ONS). Ce qui fait que le taux d’inflation enregistre une tendance baissière comme prévu par les pouvoirs publics.

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à décembre 2018 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des 12 mois allant de janvier 2018 à décembre 2018 par rapport à la période de janvier 2017 à décembre 2017. Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, c’est-à-dire l’évolution de l’indice du mois de décembre 2018 par rapport à celui du mois de novembre 2018, elle a baissé de 1%, alors qu’elle avait baissé de 0,5 au mois de novembre 2018. En terme de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont reculé de 2,6% en décembre 2018 par rapport à novembre 2018, résultant d’une décroissance des prix des produits agricoles frais (-5,2%). Cette variation baissière des prix des produits agricoles frais a été induite, principalement, par la chute des prix de la volaille (-11,6%), des fruits (-9,1%), des légumes (-14,1%) dont la pomme de terre (-5,6%). Pour les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ils ont connu une légère hausse de 0,1%. Concernant les prix des produits manufacturés, ils ont grimpé de 0,4%, tandis que ceux des services ont stagné, précise l’Office. Par groupe de biens et services, les prix du groupe habillement-chaussures ont connu une hausse de 0,9%, tandis que ceux des meubles et articles d’ameublement ont augmenté de 1,6%. Quant au reste des produits, leurs prix se sont caractérisés par des variations modérées.

Pour rappel, les Nations unies, dans leurs prévisions publiées avant-hier, prévoient un recul de l’inflation en Algérie à 2,9% en 2019 et à 2,2 en 2020. Un chiffre qui n’inquiète pas les spécialistes, qui n’ont cessé de mettre en garde contre l’impact du financement non conventionnel sur l’inflation.

L’organisation onusienne revoit ainsi à la baisse les projections du gouvernement qui avait tablé sur un taux d’inflation de 4,5% pour l’année en cours. Selon son rapport annuel sur les perspectives économiques mondiales, l’inflation a reculé ces dernières années, car l’année passée, elle s’est établie à 3,9% contre 5,6% en 2017.

Dans ce même rapport annuel conjoint produit par le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DESA), la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) et les cinq commissions économiques régionales de l’ONU, il est également indiqué que la politique monétaire en Algérie restera neutre à l’instar des autres pays maghrébins. Pour ce qui est de la croissance, l’organisation onusienne anticipe une progression du Pib à 2,2% cette année contre 2,7% en 2018. « L’expansion économique cohérente s’est poursuivie à 2,7% en 2018, tirée principalement de la hausse de la production gazière et pétrolière. Comme la consommation privée demeure modérée, le taux de croissance devrait reculer à 2,2% en 2019 », relève l’ONU pour expliquer ce ralentissement. La croissance devrait ensuite rebondir à 2,8% en 2020.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email