-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’inflation annuelle en hausse

L’inflation annuelle en hausse

Le rythme d’inflation annuel en Algérie a grimpé à 4,1% en mars 2015 contre 3,7% en février soit une tendance supérieure à celle prévue dans la loi de finances 2015. C’est ce qu’a révélé l’Office national des statistiques (ONS) cité par l’APS. 

En mars 2014, l’indice des prix à la consommation, qui sert à calculer l’évolution du rythme annuel de l’inflation, a connu une croissance annuelle de 5,5% en mars dernier contre 5,6% en février 2015. La loi de finances 2015 prévoit un taux d’inflation de 3%. Les prévisions portées dans la loi de finances chaque année ont toujours été en déca de la réalité. 

En 2014, le taux d’inflation en Algérie a été estimé à 2,9% contre 3,3% l’année d’avant. En comparaison entre mars 2014 et mars 2015, les prix à la consommation ont augmenté de 5,5%. Cette variation s’explique par une hausse de 7,25% des biens alimentaires, dont près de +11% pour les produits agricoles frais et de +3,7% pour les produits alimentaires industriels. Les prix des biens manufacturés ont connu une croissance de 4,13% en mars dernier et les services de 3,45%, précisent les dernières données de l’Office.

En mars 2015, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,7% par rapport au mois de février dernier, soit une variation proche de celle relevée en mars 2014 par rapport à février de la même année. Cette variation est due notamment à une croissance de 0,9% des prix des biens alimentaires, induite essentiellement par une hausse des produits agricoles frais (+1,34%) en raison d’une hausse de près de 11,8% des légumes frais, en mars dernier comparé au mois de février 2015. 

La hausse des prix des biens alimentaires s’explique également par une augmentation des prix de la pomme de terre (8,24%), poissons frais (5,6%) et la viande de mouton (1,34%). L’Office a fait remarquer que des chutes de prix ont été observées durant le mois de mars, notamment la viande de poulet (-12,5%), les œufs (-6,1%) et les fruits frais (-12%). 

Le FMI a prévu pour l’Algérie une croissance économique de 4% en 2015 contre 3,8% en 2014. Dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié en octobre 2014, le FMI tablait sur une croissance de 4,3% en 2014 et de 4,1% en 2015 tandis que l’inflation se situerait à 4%. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email