-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’industrie militaire : une option au service de la nation

L’industrie militaire : une option au service de la nation

Dans le souci de concrétiser une indépendance sur plusieurs plans, l’état-major s’est attelé ces dernières années à se construire une industrie militaire à même de répondre aux besoins de ses différents commandements, mais aussi coopérer à la demande avec le secteur civil.
C’est ce que nous avons constaté ce samedi aux stands du ministère de la Défense nationale (MDN) qui participe en force à la 27e édition de la foire de la Production algérienne. Le stand qu’occupe l’Entreprise de la Construction et la Réparation navales (ECRN) d’Oran, relevant du commandement des forces navales, confirme ce constat, plusieurs maquettes des navires, à usages militaire et civil, fabriqués en 2018, étant présentées aux visiteurs de cette foire. Parmi les réalisations de l’ECRN, un bateau de servitude d’une dimension de 14,2 mètres, conçu est construit à la demande de La société nationale NAFTAL, nous explique le commandant, Youcef Bennissane, responsable du bureau de la communication et des relations publiques. L’autre bénéficiaire des réalisations de l’entreprise est le groupe pétrolier Sonatrach, qui a réceptionné cette année sa vedette de servitude d’une longueur de 16,2 mètres et une largeur de 5,6m. un équipage de quatre personnes est censé veiller à la bonne marche de ce bateau qui pourrait transporter jusqu’à 40 tonnes. L’ECRN a construit également des chalutiers et sardiniers qui ne figurent pas actuellement dans l’agenda de l’entreprise de construction navale qui se penche davantage sur la satisfaction de besoins militaires, ajoute le commandant Bennissane. Il a y aussi les majestueuses Corvettes de 58, 4 mètres transportant jusqu’à 590 tonnes, dont l’équipage est composé de 34 hommes. Il a été mentionné aussi que l’ensemble des pièces introduites dans la fabrication de ces bateaux est de provenance locale, mais que les moteurs sont toujours produits par de grandes sociétés étrangères.
Notre interlocuteur a indiqué la participation des forces navales pour la troisième fois consécutive à cette foire de la production nationale, qui visera en premier lieu à mettre en valeur les efforts déployés par le commandement de forces navales en vue de se construire une base industrielle solide. Pour rappel, cette entreprise qui se situe à Mers El Kébir, à Oran (2e Région militaire), a pu acquérir une expérience en matière de fabrication et de réparation navales en commençant par la construction des bateaux de pêche pendant les année 1970 pour basculer, dans les années 1980, dans le domaine militaire à travers le lancement d’un programme de bateaux destinés à cet usage.
Outre le volet de construction, l’ECRN d’Oran contribue dans le domaine des études et de l’assistance technique via la conception et l’innovation des nouvelles ossatures des bateaux et leur mise en œuvre. Elle assure aussi le suivi du processus de construction et les travaux de réparation sous-marins, mettant ainsi au service de la nation des compétences issues de l’Armée nationale populaire (ANP) et des institutions civiles. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email