-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Inde, invitée d’honneur

L’Inde, invitée d’honneur

Le ministre du Commerce, Amara Benyounès, a indiqué lors d’une conférence de presse, qui s’est tenue en présence de l’ambassadeur de la République de l’Inde, jeudi à la Safex, que la 48e édition de la Foire internationale d’Alger aura comme invité d’honneur l’Inde et verra la participation de plus de 600 sociétés algériennes et de près de 750 exposants étrangers représentant 30 pays, sous le thème « La diversification économique pour une croissance durable ».

Evénement majeur par excellence, la Foire internationale d’Alger (FIA) est la vitrine incontournable de l’économie nationale. Celle-ci constitue également un rendez-vous annuel de première importance pour la communauté d’affaires internationale qui s’intéresse au marché algérien, lequel offre de réelles possibilités d’investissement et d’affaires mutuellement bénéfiques.

En effet, l’Inde, qui participe régulièrement à la FIA depuis 2005, prendra part à cette prochaine édition avec 84 entreprises activant notamment dans l’agriculture, les productions pharmaceutiques et les technologies de l’information, a précisé l’ambassadeur de ce pays lors de la conférence de presse.

Une dizaine d’investisseurs indiens sont présents en Algérie, selon l’ambassadeur indien. Ils activent notamment dans la construction, la sidérurgie, la restauration et la production pharmaceutique. Selon lui, l’Inde souhaite développer un projet d’engrais chimiques en Algérie, un produit fabriqué à partir de gaz naturel.
« L’Inde dépend de l’agriculture.

D’où ses besoins importants en engrais chimiques que nous voulons produire en Algérie pour l’exporter de façon exclusive vers notre pays (Inde) », a précisé M. Sitharaman, qui a souligné que les négociations afférentes à ce projet ont déjà été lancées entre l’Algérie et son pays.

Amara Benyounès a fait savoir que le choix de l’Inde comme invitée d’honneur s’explique par le fait que ce pays est « un exemple en matière de développement, de diversification économique et de croissance ». Et d’ajouter : « En 2014, l’Inde est le 17e client de l’Algérie avec un volume de 625 millions de dollars et le 12e fournisseur avec 1,2 milliard de dollars. »

Cette rencontre économique va consacrer une superficie globale de 51 211m² aux différents stands et expositions, dont 11 921 m² à la participation étrangère officielle et 612 m² aux firmes étrangères participant à titre individuel, soit 24 % de la superficie globale.
Ce rendez-vous économique incontournable abritera les stands de 25 pays à titre officiel, tandis que 32 sociétés étrangères de cinq autres pays seront présentes à titre individuel.

L’Europe sera représentée par six pays participants, à savoir l’Allemagne, la France, l’Italie, le Portugal, la Turquie et la Pologne, suivie respectivement des pays arabes, à savoir la Tunisie, la Libye, l’Egypte, la Jordanie, la Syrie et la Palestine, et de l’Asie avec des entreprises chinoises, vietnamiennes, indiennes, malaisiennes et iraniennes, alors que les Amériques seront représentées par les Etats-Unis, le Brésil, Cuba et le Chili. L’Afrique, pour sa part, sera présente à travers uniquement trois pays : le Sénégal, la République du Soudan et le Niger.

Quant à la participation nationale, elle sera représentée par une dizaine de secteurs d’activité, notamment l’agroalimentaire, les cosmétiques, la pétrochimie, l’industrie pharmaceutique, le textile et l’habillement, le bâtiment et les matériaux de construction ainsi que les services. Au total, 643 entreprises nationales occuperont une superficie de 38 678 m² durant cette manifestation commerciale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email