-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’improvisation de souks à moutons fait sa loi à Constantine

L’improvisation de souks à moutons fait sa loi à Constantine

La périphérie et même certains quartiers du centre ville de Constantine sont depuis au moins une semaine en effervescence. La fête du sacrifice annoncée pour le 2 septembre emballe déjà grands et petits.

Les marchés à bestiaux dont beaucoup ont été improvisés par marchands et maquignons à travers différents points de la ville des ponts ne passe guère inaperçus. Aux odeurs propres aux étables et lieux d’élevage dégagés aux alentours sur près d’une cinquantaine de mètres à la ronde, il est aisé aux passants de deviner qu’il s’agit bien de souk au mouton. Un souk pas toujours amène pour les petites bourses.

Les prix appliqués dépassent pour certains ruminants bien mures les soixante-dix mille dinars. Bien que les pouvoir publics, via une coopérative sise à El Baaraouiya, avaient pris le soin « d’injecter « des agneaux à raison de 25 000 DA la bête, il n’en demeure pas moins que ceux proposés par les acteurs privés ne sont cédés qu’entre 35 000 DA et 50 000 DA pour les jeunes bêtes.

Des acteurs dont nombre d’entre eux n’ont pas aussi manqué d’ouvrir leurs étables pour les acheteurs et leur progéniture tout agitée pour s’offrir in situ le mouton de leur choix. Ainsi, les éleveurs des communes avoisinantes, notamment Hamma Bouziane, Ain Smara ou encore Ain Abid et Zighout Youcef s’invitent au jeu.

Pour les autres notamment les intermédiaires et ceux qui s’improvisent maquignon pour quelques jours, la solution toute trouver est de prendre d’assaut des coins, souvent verts, pour écouler leur marchandise. La commune a beau dégager des espaces pour la circonstance, les marchands semble faire à leur tête. Certains accès de la ville sont ainsi pris d’assaut par les marchands et ce depuis plusieurs jours déjà.

Les services de la mairie ont pourtant désigné par arrêté communal fixant les lieux destinés au rassemblement et à la vente des moutons en prévision de l’Aïd El Adha pour cette année et qui s’avèrent être les même que ceux retenu pour la même campagne l’année précédente, à savoir la cité Boudraa à proximité de l’ancienne décharge publique, le 7ème km mitoyen de l’ANEP et enfin celui au lieu dit 108 chalets (ex ferme Gérard).

L’APC a même mis en garde les contrevenant, soit les marchands ambulants ou encore ceux ayant improvisé autre lieux que ceux désignés par les autorités pour la vente de leurs bétails.

Les sanctions prévus seraient immédiates, à en croire le communiqué des services agricoles de la commune de Constantine. Il est en effet question pour les agents de contrôle de procéder à la saisie et à l’abattage systématique des cheptels. Tout comme il est précisé, d’ailleurs, que les points de vente désignés seront délimités par des clôtures et seront soumis à un assainissement régulier avec l’épandage de produits désinfectants.

Pour ce qui est du jour de l’aid, il a été signalé qu’une permanence vétérinaire sera assurée durant les deux jours de l’Aïd, soit le 2 et le 3 septembre prochain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email