-- -- -- / -- -- --
Sports

Ligue Mobilis : Le CSC se complique la tâche, l’USMBA sur un nuage

Ligue Mobilis : Le CSC se complique la tâche, l’USMBA sur un nuage

Entrée en la matière plutôt réussi pour les clubs Algériens engagés dans les deux compétitions africaines. Hormis le CS Constantine qui s’est compliqué la tâche en tirant le nul à domicile face à la modeste formation Gambienne du FC Gamtel (0 à 0), mardi soir au stade du Chahid

Hamlaoui en Ligue des champions d’Afrique de football, les trois équipes algériennes en appel ont fait le job en attendant la manche retour dans une semaine. L’autre équipe engagée en Ligue des champions, la JS Saoura a réussi son examen du jour en battant fort logiquement les Ivoiriens Sporting Club de Gagnoa (2-0). Dans l’autre challenge continental, la coupe de la CAF, la palme du jour est à l’actif de l’USMBA qui a fait sensation en cartonnant face aux Libériens de LISCR FC (4-0). Le NAHD a réussi lui aussi son retour sur la scène africaine après 26 ans d’absence en disposant logiquement des Diables Noirs du Congo Brazaville (2-0) sur la pelouse du stade 05 juillet. Ainsi donc seul le champion d’Algérie en titre, le CS Constantine en panne d’inspiration a fait montre de stérilité et déçu ses supporters en tirant le nul devant une équipe Gambienne largement à sa portée. A l’image de leur parcours en championnat très décevant les Clubistes rangés par des problèmes internes se sont montrés incapables de hisser leur nouveau de jeu et trouver la faille dans une défense qui s’est contentée de repousser toutes ses attaques à l’emporte pièces. Les camarades de Lamri sous pression et sans entraineur en chef sur le banc après le refus du coach Amrani de rejoindre de nouveau l’équipe ont confondu vitesse et précipitation. Un manque de concentration flagrant dans le geste final qui s’est matérialisé par un score nul de parité loin de faire les affaires du club du vieux rocher de l’antique Cirta. Cela dit le CSC a certes hypothéqué un peu de ses chances mais il peut espérer passer encore ce tour , le score en lui meme (o-o) reste un piège aussi pour les Gambiens. Cest dire qu’il lui faudra pour cela oser lors du match retour prévu le 4 décembre prochain à Banjul en Gambie. A Béchar , dans un stade du 20 Aout 55 comble et dans une ambiance très festive, la JS Saoura dans son costume de vice-champion d’Algérie, n’a pas fait dans la dentelle pour dominer copieusement son adversaire de la soirée et prendre une belle option pour le match retour. Les poulains de Nabil Neghiz très motivés et bien appliqués ont fait leur match face aux Ivoiriens du Gagnoa. Une belle victoire qui ne souffre d’aucune contestation même si les Sudistes ont inscrit les deux buts sur pénalty justement accordés par le référé Tunisien Haytem El Kassi. Le premier par Hamia et le deuxième par Balaouidat. Le score aurait pu être plus large si Yahia Cherif et ses camarades avaient fait montre de plus de maitrise devant les buts du gardien adversaire qui a évité le carton à son équipe. Le match retour aura lieu à Abidjan le 04 Décembre prochain et sera une autre paire de manche pour les Saouris. En coupe de la CAF ; les deux équipes Algériennes engagées ont répondu présent à ce premier rendez vous et il y de quoi pavoiser déjà notamment pour l’USMBA . El khadra requinquée par le coach Bouzidi a fait tilt d’entrée en atomisant son adversaire du jour la modeste formation du Libéria de Ship Corporate Registry “LISCR FC” qui s’est contenté de limiter les dégâts sans plus. Un match à sens unique pour les Belabbassis qui ont sauf miracle africain composté leur billet pour le prochain tour dans ce challenge continentale. Le club de la Mekerra a signé son carton du jour d’abord Belahouel (23’, sp), puis Seguer (75’, 87’) avant que Lamara ne clos le festival à (90+1) . Le match retour aura lieu le 5 décembre à Monrovia. Il s’agit faut-il le rappeler de la deuxième fois de l’histoire de l’USMBA, après celle de 1992. Bonne opération également à mettre en exergue pour le deuxième club algérien engagé en Coupe de la Confédération, à savoir le NA Husseïn-Dey, aux dépens de la formation congolaise des Diables Noirs, au stade 5-Juillet-1962 .

Les Sang et Or d’ Husseïn-Dey ont en effet pris une option pour les 16es de finale de la Coupe de la Confédération africaine de

football (CAF), en s’imposant (2-0 )face aux Diables Noirs du Congo. Les Nahdistes ont d’entrée affiché leurs ambitions en assiégeant le camp adversaire sous la baguette d’une excellent Harrag, au four et au moulin. Les Algérois ont attendu 20’ pour trouver la faille par l’inévitable capitaine Ahmed Gasmi. Libérés par cette réalisation les Sang et or n’ont laissé aucune chance aux Congolais pour développer leur jeu. Le Nasrai a scellé le sort de cette première manche à la 54’ par le joker Mouaki

La note aurait pu être plus corsée si le poteau n’avait pas sauvé le gardien des Diables Noirs sur un coup franc d’Allati deux minutes plus tard, et se mettre définitivement à l’abri en vue de la seconde manche décisive prévue le 4 décembre à Brazzaville.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email