-- -- -- / -- -- --
Sports

Ligue Mobilis 1 : Le MCA en démonstration, la JS Kabylie de mal en pis

Ligue Mobilis 1 : Le MCA en démonstration, la JS Kabylie de mal en pis

Le CS Constantine, leader en solo depuis la 5e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis, joue mais ne gagne plus, comme l’atteste ses deux derniers résultats. Tenu en échec chez lui lors de la 19e journée par l’USM Harrach, le CS Constantine, venu vendredi à Alger avec la ferme intention de se racheter aux yeux de ses supporters dans un duel de titans et de Doyens, a littéralement volé en éclats face à une équipe du MC Alger toutes griffes dehors. Une lourde défaite synonyme de véritable humiliation pour les Clubistes, en perte de vitesse et de confiance.

Le CSC perd du terrain sur son concurrent direct, qui ne lui a pas fait de cadeau lors de cette affiche, laquelle a tenu toutes ses promesses. Un large succès qui permet aux Mouloudéens de la capitale de remonter sur le podium et de revoir de nouveau à la hausse leurs ambitions. Un succès venu à point nommé pour chasser le doute qui s’est installé chez le Doyen après sa défaite à Médéa, en championnat national, avant d’aller s’incliner de nouveau en Ligue des champions à Brazzaville devant un inconnu au bataillon l’Asotho du Congo. Vendredi, au stade du 5-Juillet face au leader, les poulains de Casoni se sont offert une belle démonstration de force et c’est de bon augure en prévision de ce qui les attend avec deux derbys algérois et un match retour en Ligue des champions qui sent la poudre. Le Doyen n’a pas fait dans la dentelle en cueillant à froid les Sanafir pour ensuite dérouler sans problème, grâce à Souibah (6’), Bendebka (27’) et Amada (76’ sp). En face, c’est une copie à revoir pour le coach Amrani . Cette journée s’est avérée fatale aussi pour la JS Kabylie, de nouveau dans l’œil du cyclone après sa défaite de trop dans le match des mals-classés face à un adversaire également le dos au mur, le DRB Tadjenant.

Un seul petit ont suffi au bonheur du Diffaâ pour se refaire une petite santé et garder l’espoir de sauver sa peau du purgatoire en s’extirpant de la zone rouge grâce à un but de Belmokhatar, qui vaut son pesant d’or. Triste constat pour les Canaris qui battent de nouveau de l’aile et se retrouvent relégables en l’état actuel des choses. C’est toute la Kabylie qui retient son souffle quant à l’avenir du club en Ligue 1, sérieusement hypothéqué d’autant que le club couve une crise interne et que le coach Saadi, venu en pompier, n’arrive toujours pas à trouver la solution miracle pour éviter le pire. Au stade du 1er-Novembre, à Lavigerie, l’une des affiches du jour, synonyme de derby algérois mettant aux prises l’USM El-Harrach et l’USM Alger, a accouché d’une souris. Les deux équipes se sont quittées sur un décevant match nul quine fait guère les affaires des deux équipes. Soustara sortant d’une défaite concédée at home face à l’USM Bel Abbès, a raté une belle occasion de se relancer et surtout de chasser le doute, d’autant qu’en face, les Harrachis, nageant en eaux troubles, ont terminé la partie à dix après l’expulsion de Daoud à la 60 minute. Pour rappel, en matchs avancés, jeudi, en ouverture de cette 20e journée, le NA Hussein Dey et l’ES Sétif ont réussi les meilleures affaires en battant respectivement l’USM Blida (4-1) et le CR Belouizdad (2-1).

L’US Biskra a réussi une belle opération en prenant le meilleur sur l’O Médéa. Une victoire qui permet aux Biskris de remonter à la 11e place avec 22 points.

Résultats partiels :

US Biskra – Olympique Médéa 2-0

NA Hussein Dey – USM Blida 4-1

ES Sétif – CR Belouizdad 2-1

DRB Tadjenant – JS Kabylie 1-0

USM El-Harrach – USM Alger 0-0

MC Alger – CS Constantine 3-0

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email