Ligue des champions : Manchester City corrige le Bayern Munich  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Ligue des champions : Manchester City corrige le Bayern Munich 

Ligue des champions : Manchester City corrige le Bayern Munich 
Upamecano, un désastre pour le Bayern

Impressionnant collectivement, ce mardi 11 avril, sur la pelouse de l’Etihad Stadium, Manchester City s’est largement imposé face au Bayern Munich (3-0). Longtemps dans le coup, les Bavarois ont été plombés par une erreur de relance de Dayot Upamecano. Rodri, Bernardo Silva et Erling Haaland sont les buteurs d’une équipe bien partie pour rallier le dernier carré de la Ligue des champions.

Comment le Bayern Munich pourra-t-il se présenter sur la pelouse de l’Allianz Arena, mercredi 19 avril (21 h), avec la conviction sincère qu’un retournement de situation est possible ? La question peut se poser. Car ce Manchester City-là ne semble pas avoir de défaut. Et sa maîtrise collective, affichée ce mardi 11 avril à domicile, lors d’une grande soirée européenne, peut largement le mener vers la première Coupe aux grandes oreilles de son histoire.

Si les Bavarois repartent d’Angleterre avec les joues rouges (3-0), ils ne devront pas balayer de leur esprit le fait qu’ils auront longtemps, eux aussi, joué une grande partition. Dans le sillage de l’activité de Joshua Kimmich au milieu de terrain et de Leroy Sané sur le front de l’attaque, les Allemands ont, de nombreuses fois, eu les situations pour prendre les devants, avant l’ouverture du score de Rodri (1-0, 27’), et d’égaliser, lors des premières minutes de la seconde période.

Upamecano plombe son équipe

Mais, plombés par une grossière erreur de relance de Dayot Upamecano, les joueurs de Thomas Tuchel ont sombré dans les vingt dernières minutes de la partie, et encaissé deux nouveaux buts. Le deuxième sur une tête de Bernardo Silva (2-0, 70’), bien servi par Erling Haaland. Et le troisième du Norvégien himself, d’une reprise du droit pleine de sang-froid, après une belle remise de la tête de John Stones (3-0, 77’). L’addition aurait même pu être plus lourde sans plusieurs arrêts déterminants de Yann Sommer tout au long de la partie.

Privé de son attaquant Eric-Maxim Choupo-Moting, le Bayern paye très cher son manque d’efficacité dans les deux surfaces sur la pelouse de l’Etihad Stadium. Un problème qu’il faudra régler, et bien plus encore, pour ne serait-ce qu’espérer une remontada à la sauce bavaroise.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email