-- -- -- / -- -- --
Sports

Ligue 1 : mobilis Début réussi pour le champion en titre

Ligue 1 : mobilis  Début réussi pour le champion en titre

Début de parcours réussi pour le champion en titre, victorieux, hier soir, sur la nouvelle belle pelouse du stade Omar-Hamadi de Bologhine, du MO Béjaïa sur le score de 2 buts à 0.

Un succès qui aura soulagé un tant soit peu les supporters craignant le pire après les problèmes survenus en cours de semaine à l’issue du départ du coach, Adel Amrouche.

Revigorée par son statut de champion en titre, l’USM Alger a entamé en force la rencontre, nullement impressionnée par un adversaire mieux en jambes.

Le temps de jeu cumulé dans l’épreuve africaine n’a pas suffi aux Crabes de contenir la furia usmiste qui ouvre les hostilités à la cinquième minute par l’entremise de Derfalou. La nouvelle transfuge Bouderbal lui emboîtera le pas à la 18e minute tentant un tir dangereux dont le gardien Rahmani est intervenu avec brio. Les locaux, menés par leurs nombreux supporters, poursuivront leur domination et ont failli trouver le chemin des filets à la demi-heure de jeu par le truchement de Beldjilali.

Ce sont, toutefois, les visiteurs qui ont failli piéger le champion sortant quand Petrongal, seul face à Zemmamouche, rate un but tout fait. Sa balle est passée à quelques millimètres des bois usmistes (39’). Les Rouge et Noir ne se décourageront nullement puisque l’international olympique Derfalou est parvenu à tromper la vigilance de Rahmani reprenant victorieusement un joli retrait de Beldjilali (44’).

Un but intervenu au bon moment permettant aux locaux de rejoindre leur vestiaire avec un précieux ascendant psychologique. Pendant la deuxième période, les coéquipiers de Beldjilali ne se sont pas contentés de gérer leur court avantage au score. Ils ont tenté de consolider leur avance partant à la recherche de nouveaux buts pour s’assurer les points de la victoire. Bouderbal (56’) et Benkhemassa (64’) ont mis le portier béjaoui à rude épreuve l’obligeant de faire appel à son génie pour écarter le danger.

Les efforts algérois finiront par apporter leurs fruits devant des Béjaouis, peu convaincants. A la 76e minute, Saâyoud sert Guisan qui se fait faucher à l’intérieur de la surface de réparation. Benouza siffle le penalty. Le spécialiste Meftah se charge de sa transformation (78’). Le reste du temps n’apportera aucun changement au tableau d’affichage. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email