Ligue 1 Mobilis (Après la 2e journée) : Entre challenges sportifs et challenges extra sportifs – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Ligue 1 Mobilis (Après la 2e journée) : Entre challenges sportifs et challenges extra sportifs

Ligue 1 Mobilis (Après la 2e journée) : Entre challenges sportifs et challenges extra sportifs

Le championnat d’Algérie de Ligue 1 marque son retour et en est déjà à sa deuxième journée, dont le premier acte s’est joué vendredi, suivi avec les 4 matches encore au programme, dont l’entrée en lice du quadruple champion d’Algérie, le CRBCRB Le Chabab Riadhi Belouizdad plus couramment abrégé en Chabab Belouizdad ou encore CRB, est un club de football algérien basé dans le quartier de Belouizdad à Alger, est fondé le 15 juillet 1962., absent lors de l’étape inaugurale, alors que l’USM Alger signe un deuxième report de suite en raison de ses engagements africains. 

Après un mercato agité et qui a vu certaines grosses cylindrées ouvrir leurs chéquiers à tout-va, les pronostics sont plus incertains que jamais. A commencer par le CR BelouizdadCRB Le Chabab Riadhi Belouizdad plus couramment abrégé en Chabab Belouizdad ou encore CRB, est un club de football algérien basé dans le quartier de Belouizdad à Alger, est fondé le 15 juillet 1962., qui a dominé pendant quatre saisons consécutivement le championnat national et à nouveau concerné par un challenge continental mais doit faire face, cette année, à une forte concurrence. Parmi elle, on trouve le voisin « Rouge et Noir » fraîchement couronné champion de la Caf et de la Supercoupe africaine.

Ces dernières éditions, le club de Belcourt s’est retrouvé en tête du championnat, dominant la scène nationale de manière incontestée, grâce à son effectif de qualité, sans conteste le meilleur en Algérie. En bénéficiant, outre un soutien financier conséquent, d’un banc de touche étoffée et solide. Mais également du momentané de nombreux cadors habitués à la course au titre.

Sauf que, cette saison, le niveau de compétition semble s’être relevé, quelques-uns de ces cadors se mettent à nouveau sur les rangs et se posent en candidats à la course au titre. Pour « Laâquiba » et ses “fanatics“, il faudra faire face à une adversité plus féroce, ce qui rendra la quête d’un nouveau titre d’autant plus exigeante face à des adversaires sur le retour. Notamment, une super USM Alger impériale en compétitions continentales, et qui vient d’ajouter deux nouvelles étoiles dorées son logo fétiche. 

Revigorés, les « Rossoneri » seront de sérieux prétendants à la couronne nationale après avoir fait le plein de confiance en dominant la scène africaine. Le club de « Soustara » voudra rééditer les succès continentaux, mais aussi signer son retour sur la scène nationale après une absence de 4 ans. Trop longue pour les standards d’un club habitué à jouer les premiers rôles. L’autre prétendant, srieux celui-là, n’est autre que l’autre club, de l’autre côté de la Casbah, le Mouloudia. En effet, le MC AlgerMC Alger Le Mouloudia Club d'Alger plus couramment abrégé en Mouloudia d'Alger ou encore MCA, est un club omnisport algérien fondé le 7 août 1921 et basé à Alger. Le Mouloudia Club d'Alger est la seule équipe algérienne qui a réussi à gagner le triplé en 1976 et en remportant le premier trophée continental. veut mettre fin à sa longue série- sans, les « Vert et Rouge » n’ayant plus régné sur le championnat depuis 2010 soit plus de 13 ans maintenant.

Pour ce faire, le club n’a pas lésiné sur les moyens, en mettant le paquet lors d’un mercato XXL. En tête d’affiche, on retrouvera Youcef Belaïli, dans le rôle de fer de lance, aux côtés de Benlamri et d’autres stars recrutées à prix d’or pour rivaliser avec le champion en titre. Un Mouloudia qui est tombé vendredi (défaite 2-1) à Constantine face au CSC, ce qui contrarie déjà ses fans.

La JS Kabylie (tenue en échec 0-0, sur son terrain, par le Paradou) et l’ES SétifES Sétif Entente sportive sétifienne, plus communément appelée l'Entente de Sétif ou simplement l'ESS, est un club omnisports algérien dont la section la plus célèbre pratique le football. Il est fondé en 19582 ,comme l'Équipe militante du FLN en exécution de la permission de fonder le club signée par Le Moudjahid Mohamed Kerouani en 1958   (battue d’entrée à Khenchela) seront également parmi les potentiels favoris, les deux clubs ayant su tirer profit côté transferts, en signant des joueurs de calibre intéressant, renforçant ainsi considérablement leurs effectifs. Et donc des arguments en plus pour jouer à fond leurs chances de titre. Ambition est claire et affichée : rivaliser avec les meilleurs.

Néanmoins, le « Chabab » a aussi été très actif cet été en s’offrant plusieurs joueurs de renom et de classe internationale tels que Raïs M’Bolhi et Adlène Guedioura, ou les ex-Usmistes Abderrahmane Meziane, Abderraouf Benghit et Oussama Derfalou. Ceci dit, les premiers problèmes n’ont pas manqué de montrer le bout de leur nez, deux coachs quittant déjà leurs clubs. Abdelkader Amrani et l’ES Sétif se séparant, alors que Nadir Leknaoui quitte le Paradou AC.

Quant au MCA, les soucis liés aux licences continuent de poser problème au moment où la LFP notifiait à la direction de Hadj Redjem que tant que la convention entre la SSPA et le CSA, détenteur du sigle, ne sera pas incluse dans le dossier, elles seront refusées. Enfin, et plus tôt que prévu, la violence s’est invitée malheureusement lors du match ayant opposé l’ASO Chlef au Mouloudia d’Oran.

Un derby malheureusement terni par des scènes choquantes et déplorables qui annoncent malheureusement la couleur. Le nouveau président de la Faf, Walid Sadi, et son bureau, devraient se pencher sur un dossier qui s’ajoute aux tares de notre football.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email