Ligua espagnole: Vinicius victime d'injures racistes à Valence – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Ligua espagnole: Vinicius victime d’injures racistes à Valence

Ligua espagnole: Vinicius victime d’injures racistes à Valence

L’international brésilien et sociétaire du Real Madrid, Vinicius Junior a été Victime d’injures racistes durant le match qui a opposé son équipe au FC Valence dimanche.

Durant tout le match, le public du stade Mestalla a insulté le joueur brésilien en criant «mono», soit singe en espagnol. Alerté, l’arbitre a assuré suivre le protocole mais n’a pourtant pas arrêté le match. Au bout du temps additionnel (90+7), le jeune attaquant brésilien a été expulsé après une bagarre générale. Une rencontre terminée dans un climat hostile.

Vinicius a réagi dimanche soir dans un communiqué posté sur Instagram. Le joueur brésilien y exprime toute sa colère, son sentiment d’abandon de la part des dirigeants du football espagnol, mais aussi sa volonté de continuer à s’opposer à ces comportements. Même si cela pourrait être « loin » de la Liga.

Après le match, Carlo Ancelotti a fermement condamné cette situation. «Penser à faire sortir un joueur pour cause de racisme, ça ne m’était jamais arrivé. Ce qui s’est passé aujourd’hui (dimanche, NDLR) nous est déjà arrivé, mais de cette manière, non. C’est inacceptable. La Liga espagnole a un problème avec le racisme. Et le problème, ce n’est pas Vinicius. Vinicius est la victime. Mais il y a un problème très grave», s’est lancé l’entraîneur italien en conférence de presse.

Autour de la 70e minute de jeu, Vinicius a pointé du doigt un supporter, puis les joueurs sont allés rapporter les faits à l’arbitre. «Je lui ai demandé (à Vinicius, NDLR) s’il voulait continuer à jouer, et il voulait continuer. L’arbitre m’a dit qu’il devait aussi continuer, qu’il allait appliquer le protocole si cela se reproduisait. Mais cela s’est reproduit, parce que quand il l’a expulsé sur carton rouge, tout le stade s’est mis à chanter : singe, singe… Cela ne peut pas continuer… Je suis très triste», a regretté le technicien italien.

Vinicius a été pris à partie par un supporter après une situation tendue dans la rencontre, qui l’a moqué en mimant un singe, selon le récit fait par son coéquipier Lucas Vazquez, qui assure avoir formellement identifié l’auteur des gestes racistes.

«Dans tous les stades d’Espagne, les gens manquent de respect à Vinicius de manière continue», a déploré Dani Ceballos sur Movistar au coup de sifflet final.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email