Liga espagnole: Carton rouge pour Vinicius annulé, tribune fermée à Valence – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Liga espagnole: Carton rouge pour Vinicius annulé, tribune fermée à Valence

Liga espagnole: Carton rouge pour Vinicius annulé, tribune fermée à Valence

La Fédération espagnole de football a annoncé que le carton rouge reçu par Vinicius Jr, exclu lors de Valence – Real Madrid (1-0) et victime d’insultes racistes, est officiellement annulé. Dans un communiqué diffusé ce mardi soir, la FEF a en outre sanctionné Valence qui a écopé d’une amende de 45 000 euros et voit la tribune Mario Kempes fermée pour cinq rencontres.

« Vu les allégations et les preuves vidéographiques apportées par le Real Madrid quant à l’expulsion à la 90e+5 de Vinicius », la commission de discipline a décidé d’annuler les « conséquences disciplinaires » de cette expulsion et d’autoriser le Brésilien à rejouer dès mercredi (19h30) contre le Rayo Vallecano au Bernabéu pour la 36e journée de Liga.

« Il a été prouvé que, comme écrit par l’arbitre dans son rapport d’après-match, il y a eu des cris racistes envers Vinicius, joueur du Real Madrid, durant le match, altérant le déroulement normal dudit match. Ces infractions étant très graves, il a été décidé d’imposer au Valence CF une sanction économique de 45 000 euros », a annoncé cette commission.

Mardi, la police espagnole a annoncé l’arrestation à Valence de trois personnes suspectées d’avoir proféré des insultes racistes contre Vinicius Junior. Ces attaques envers le joueur madrilène ont poussé le parquet de Valence à ouvrir une enquête pour « délit de haine », une catégorie pénale incluant en Espagne les délits racistes. Des vidéos prouvant les injures raciales ont été analysées par la fédération et par la police.

La fédération espagnole a annoncé, de son côté, la fermeture pour cinq matches de la tribune de Valence Mario Alberto Kempes. Une amende de 45 000 euros a également été infligée au club. « Il est considéré comme prouvé que, comme l’a reflété l’arbitre dans son procès-verbal, des cris racistes ont été proférés à l’encontre de Vinicius, joueur du Real Madrid », a expliqué le communiqué la fédération.

Le Brésilien avait été victime de cris racistes par des supporters espagnols et l’affaire a suscité l’indignation du monde sportifs notamment les camarades du joueur. « Il existe une circonstance extraordinaire, grave et totalement inhabituelle, qui détermine à notre avis que la décision adoptée par l’arbitre, reflétée dans le procès-verbal ici, est clairement arbitraire, car elle est adoptée sur une base factuelle partiale et partielle, ce qui a déterminé qu’il est manifestement invalide de fonder une sanction sur cette décision », a indiqué la Commission dans son rapport.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email