Libéré du paludisme: L’Algérie maintient sa vigilance – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Libéré du paludisme: L’Algérie maintient sa vigilance

Libéré du paludisme:  L’Algérie maintient sa vigilance

La journée mondiale de lutte contre le paludismePaludisme Le paludisme est une maladie infectieuse potentiellement mortelle due à plusieurs espèces de parasites appartenant au genre Plasmodium. Le parasite est transmis à l'homme par la piqûre de moustiques infectés., célébrée chaque année le 25 avril, a été reportée cette année au 22 mai, date anniversaire d’obtention de la certification d’élimination de la transmission locale du paludisme. La célébration de cette journée se fera sous le slogan national «l’Algérie est certifiée libre de paludisme : préservons cet acquis». C’est ce qu’a indiqué, ce mercredi, le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le ministère de la santé a tenu à travers cette célébration rendre hommage aux personnes ayant contribué à cette élimination et au maintien du statut exempt de paludisme, tout en mettant en lumière les efforts et les progrès réalisés dans la lutte contre le paludisme.

La célébration de cette journée aura lieu à Tamanrasset, un choix symbolique de par l’étendue de sa superficie et sa position géographique, elle enregistre plus de 90 % du total des cas notifiés et confirmés par le laboratoire national de référence du paludisme (LNR), qui sont des cas importés et qui ont été pris en charge sans qu’il y ait reprise de la transmission locale ajoute la même source .

Il convient de noter que l’Algérie a obtenu la certification de l’élimination du paludisme par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis plus de quatre ans et demi grâce à l’engagement des autorités et aux efforts des professionnels de la santé et leur implication dans la lutte contre la propagation de cette maladie et l’appui technique permanent de l’OMS. Depuis, l’Algérie n’a plus enregistré de cas de paludisme autochtone. Les cas enregistrés depuis sont des cas de paludisme d’importation. a précisé la même source.

Le ministère de la santé a expliqué que la transmission locale a été éliminée grâce à la pérennisation des activités de surveillance épidémiologique avec la détection précoce des cas, du diagnostic et de la prise en charge et l’investigation autour des cas, avec la lutte intégrée contre les vecteurs dans les zones à risque de réapparition du paludisme.

Selon la même source les activités inscrites dans le plan de prévention de la réintroduction du paludisme sont bien codifiées dans des procédures standards opérationnelles. Elle constitue une opportunité pour souligner les progrès accomplis en matière de prévention de la réintroduction et de lutte contre le paludisme en rappelant l’importance de la détection et de la prise en charge rapide des cas de paludisme. Pour ce faire, il est important de s’engager davantage pour prévenir la réintroduction et la reprise de la transmission locale du paludisme par une riposte immédiate et efficace.

Il est également important d’informer et de sensibiliser aux mesures de prévention contre le paludisme. En outre, la promotion de la collaboration et la coordination intersectorielle particulièrement dans la lutte anti -vectorielle est également évoquée dans le cadre de la politique de prévention. Le département de Saïhi estime ainsi que cet acquis impose la vigilance compte tenu de l’existence des facteurs de risque climatiques et environnementaux favorisant la réintroduction du paludisme.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email