-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

L’hormonothérapie accroit les chances de survie

L’hormonothérapie accroit les chances de survie

Les hommes dont le cancer de la prostate réapparaît après une ablation de la glande accroissent nettement leurs chances de survie s’ils sont traités, en plus d’une radiothérapie standard, avec une hormonothérapie pour bloquer les hormones mâles, selon un essai clinique.

L’étude a été menée avec 761 hommes atteints d’un cancer de la prostate qui ont été suivis dans 17 centres hospitaliers aux Etats-Unis et au Canada pendant douze ans.

Les résultats, qui sont publiés mercredi dans le New England Journal of Medicine, devraient selon les cancérologues aider à clarifier le traitement de ces malades qui connaissent une récurrence de leur cancer.

Après une prostatectomie, plus de 30% des hommes ont une réapparition du cancer sous forme de métastases.
L’essai clinique financé par l’Institut national du cancer (NCI) a montré que parmi les hommes traités avec une radiothérapie et une hormonothérapie, l’incidence de la mortalité par ce cancer était 5,4% contre 13,4% chez ceux n’ayant eu qu’une radiothérapie.

La fréquence des métastases du cancer de la prostate était de 14,5% chez les malades ayant reçu une radiothérapie combinée à un traitement pour neutraliser les hormones mâles comparativement à 23% dans le groupe de radiothérapie seule.

Le cancer de la prostate est le second cancer le plus fréquent chez les hommes aux Etats-Unis. Quelques 161.300 nouveaux cas y sont diagnostiqués chaque année et le cancer devrait être la cause de 27.000 décès en 2017, selon l’American Cancer Society.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email