-- -- -- / -- -- --
Culture

L’hommage à Ould Abderrahmane Kaki

L’hommage à Ould Abderrahmane Kaki

L’édition de quatre ouvrages dédiés au 4e art algérien est annoncée dans le contexte du neuvième Festival du théâtre arabe à Oran qui rend hommage à l’homme de théâtre Ould Abderrahmane Kaki, à travers la pièce Les Saints.

Mise en scène par Nabil Ben Sekka du Théâtre régional d’El Eulma, la pièce Les Saints se veut un hommage à Abderrahmane Ould Kaki, elle représente une symbiose entre La bonne âme du Se-Tchouan, écrite par Bertolt Brecht, elle sera produite par Ould Abderrahmane Kaki, le fondateur du théâtre algérien moderne.

Elle raconte le vécu d’une personne charitable, entourée de voisins malveillants, qui accueille des invités à la demande d’un porteur d’eau – el guerab – que les « Saints » prient « Allah »de récompenser. Il s’agit d’une fable populaire pleine de sagesse, merveilleusement portée sur les planches par ce jeune metteur en scène algérien.

Elle sera montée, dans le contexte du neuvième Festival du théâtre arabe (10-19 janvier), par l’Office national de la culture et de l’information qui a dédié cette présente édition au célèbre comédien et metteur en scène, Azzeddine Medjoubi, assassiné par le terrorisme, en 1995. Le Directeur général du même établissement, Lakhdar Benturki a également annoncé que quatre ouvrages, dédiés au quatrième art algérien, seront édités dans le cadre de cette édition du théâtre arabe.

L’édition de ces ouvrages, a affirmé M. Benturki, dans son entretien accordé à l’Agence presse service d’Algérie, se fera dans le cadre d’un accord entre son établissement et l’Instance arabe du théâtre, initiatrice de cette 9e édition du festival qui se déroule simultanément à Oran et Mostaganem.

Avant la clôture de ce festival, un premier ouvrage sera présenté aux participants et à la presse. Il s’agit d’un travail inhérent aux biographies des personnalités du 4e art algérien disparus, qu’il s’agisse des membres de la glorieuse troupe artistique du FLN ou des artistes de la période post-indépendance.

Ce premier ouvrage contiendra des notices biographiques de tous ces artistes, donnant des informations sur leurs parcours artistiques, leurs noms véridiques et d’artistes et toutes leurs œuvres dramatiques. L’objectif étant de braquer les projecteurs sur ces figures artistiques peu connues ou oubliées et de mettre en évidence leurs contributions à la naissance et au développement de l’art scénique algérien.

Un autre titre sera également édité et dédié au théâtre algérien, il Il est l’œuvre du défunt auteur et critique Salah Lombarkia, disparu en 2015. Cette opération se fera, après l’accord de la famille du défunt pour la publication de son travail.

Salah Lombarkia est l’auteur de nombreux textes dramatiques dont Ennar wa nour, monté par le Théâtre régional de Batna, et de nombreuses études et critiques sur le théâtre national. Il est aussi l’un des fondateurs de l’Association internationale du théâtre (AITU), créée à l’université de Liège en Belgique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email