-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’examen fixé au 12 juin 2018

L’examen fixé au 12 juin 2018

C’est ce mercredi qu’ont débuté les inscriptions pour le concours externe en prévision du recrutement de 8 536 enseignants et administrateurs. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a révélé dans un tweet, posté ce mercredi, la date de l’examen écrit, à savoir le 12 juin prochain.

La ministre l’a annoncé en publiant les liens d’inscription pour ce concours et d’information sur les postes ouverts ainsi que les conditions d’accès. Mme Nouria Benghebrit a publié, en outre, des documents relatifs au nombre de postes ouverts dans chaque wilaya et leur nature.

Ainsi, sur un total de 3 378 postes d’enseignants du cycle primaire, le ministère de l’Education recrute 2 377 enseignants d’arabe, 204 enseignants de tamazight et 797 enseignants de français. Les enseignants et administrateurs désireux de s’informer sur les modalités d’inscription et les conditions exigées au concours en question peuvent consulter le lien http://concours.onec.dz. Pour s’inscrire, un autre site est mis à la disposition des candidats, en l’occurrence http://www.education.gov.dz. Il convient de noter, que parmi les 8 586 postes ouverts, 3 378 concernent les enseignants d’école primaire, 329 les conseillers d’orientation pédagogique et 213 les économes, tandis que 644 postes sont destinés aux adjoints des services économiques. Aussi, pas moins de 2 265 postes de superviseurs de l’éducation seront pourvus, en sus de 300 postes d’adjoints principaux de laboratoire et 1 407 d’adjoints de laboratoire, précise la ministre dans la même publication. La ministre de l’Education nationale, qui tient absolument à ce que les conditions d’accès au concours soient respectées, plaide en faveur d’une formation de qualité « pour les élèves et les générations à venir ». De son avis « l’école est un pilier essentiel de notre société ».

La ministre de l’Education nationale avait affirmé, en effet, que la plate-forme numérique de recrutement des enseignants, qui touchera ceux ayant réussi le concours, concernera, en premier lieu, les enseignants du cycle primaire. Pour ce qui est des deux autres cycles, à savoir le moyen et le secondaire, elle se terminera officiellement le 31 décembre 2018. « C’est au moyen de cette opération que nous pouvons faire face au déficit enregistré dans certaines matières essentielles », a indiqué la ministre, avant d’ajouter qu’ « il s’agit d’une démarche qui pourra combler le vide que connaissent certains de nos établissements scolaires dans ce domaine ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email