-- -- -- / -- -- --
Sports

L’ex-coach du Cameroun Winfried Schäfer attend un signe de la FAF

L’ex-coach du Cameroun Winfried Schäfer attend un signe de la FAF

La Fédération algérienne de football, qui vient de lancer un appel à candidature au poste de sélectionneur national en remplacement du Belge George Leekens, a trouvé déjà échos en la personne de l’ex-sélectionneur des Lions indomptables, Winfried Schäfer.

Il serait après le Brésilien Paulo Paqueta le second à faire part de son désir de prendre en charge les destinées de la sélection nationale Algérienne si on venait à lui faire appel. 

Winfried Schäfer n’a en effet pas caché qu’il n’attendait qu’un signe de l’instance fédérale pour s’engager car de belles choses peuvent être réalisées avec les Verts, aurait-il laissé entendre. 

Pour rappel, l’entraîneur en question a une belle carte de visite dans le continent africain avec une victoire remportée en 2002 avec les Lions indomptables et une finale perdue en coupe des Confédérations une année plus tard. Après son départ du Cameroun, il est allé offrir ses services à Dubaï, à Bakou et en Thaïlande.

C’est en 2013 qu’il prend les destinées de l’équipe nationale de la Jamaïque et échoue au premier tour de la Copa America. Son capital expérience dans le contient noir reste un atout non négligeable. Il reste que jusqu’à ce jour, aucun contact n’a été officiel, même s’il vient d’avouer que deux personnes l’ont appelé d’Algérie pour l’informer que son nom a été évoqué dans les milieux de la presse nationale. 

L’Allemand a nié, pour le moment, avoir déposé sa candidature mais ne s’est pas retenu pour faire l’éloge de la sélection nationale pour son parcours en coupe du monde mais aussi pour son match de référence contre les Allemands, non sans se demander comment une belle qualification leur était passée juste sous le nez.

L’ex-vainqueur de la CAN 2002 avec le Cameroun dira à propos d’un éventuel contact avec les officiels du foot ball Algérien il que cela l’intéresserait effectivement de prendre en charge la barre technique des Fennecs mais à condition de passer à table et de discuter sur un plan d’action qui concernerait et les joueurs locaux et les professionnels et les jeunes. Winfried Schäfer s’est dit intéressé par un aussi beau pays et une belle équipe renfermant des joueurs talentueux. 

Concernant la sélection nationale actuelle, l’Allemand dira que le potentiel individuel existe mais que cela ne suffit pas pour monter une grande sélection. Il mettra en exergue l’exemple du Cameroun qui a gagné la CAN. « Les Camerounais n’avaient pas d’individualités, pas de stars mais ils avaient une équipe, une grande force de caractère. L’équipe nationale n’a pas besoin que de joueurs, elle a besoin d’une équipe pour les prochaines échéances. »

Interpellé sur le prochain objectif de la sélection nationale s’il venait à prendre les commandes, le sorcier blanc du football africain a avoué la difficulté de la mission pour les éliminatoires du Mondial 2018 en Russie : « Ce sera très difficile mais rien n’est impossible. Il faut avoir le bon état d’esprit, et tant qu’il reste une chance de se qualifier, il faudra la saisir. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email