-- -- -- / -- -- --
Nationale

Levée du confinement à Sonatrach à partir dU 12 Mai

Levée du confinement à Sonatrach à partir dU 12 Mai

Après sept semaines de confinement sanitaire en raison de la pandémie du Covid-19, le Groupe Sonatrach sera la première entreprise nationale à reprendre son activité à partir du mardi 12 mai, une reprise qui se fera de manière graduelle sur trois étapes, indique une note du PDG Tahar Hakkar à l’intention des responsables du groupe dont Le Jeune Indépendant détient une copie.
Cette reprise de Sonatrach amorce un retour progressif de l’activité économique en Algérie, le premier secteur concerné est l’Énergie. Les autres secteurs devraient suivre progressivement à partir du 14 Mai.

Tahar Hakkar a instruit ses cadres pour entamer la reprise du travail de manière graduelle et hebdomadaire sur trois vagues. Elle concernera en premier lieu les responsables occupant des postes organiques au niveau des différentes structures et les cadres jugés indispensables par leurs hiérarchies respectives. Un plan de reprise hebdomadaire doit être mis en place et communiqué à la structure en charge des ressources humaines et ce afin d’avoir une situation précise de l’effectif en place. Néanmoins le dispositif mis en place pour le télétravail restera toujours maintenu.
Cette reprise sera accompagnée par des mesures barrières sanitaire afin de protéger le personnel, le PDG Tahar Hakkar insiste dans sa note à accorder « une attention particulière aux dispositifs d’accueil, de veille et d’alerte. Pour limiter les risques de contagion, notamment celle émanant de l’extérieur. Les mesures de prévention, de protection et de sécurité des employés devront faire l’objet d’un contrôle permanant et rigoureux. »
Parmi les mesures sanitaires prises par l’entreprise pour la reprise du travail, le port du masque, la prise de température à l’accès des unités et le respect des règles de distanciation deviennent une obligation pour tout le personnel du groupe. L’entreprise procédera également à la désinfection des sites et des locaux de travail, préalablement à toute opération de reprise d’activité, ainsi que la mise en place d’un planning périodique de désinfection et de nettoyage de tous les locaux de travail et moyens de transport du personnel. 
Le personnel vulnérable au Covid- 19 tel que défini par l’autorité sanitaire ainsi que ceux atteints et guéris du coronavirus ne sont pas concernés par cette reprise. Les responsables sont tenus à limiter les regroupements du personnel notamment la limitation des déplacements et des réunions. Les espaces de travail seront aménagés pour permettre le respect des règles de distanciation en mettant en place de grands bureaux, ainsi que des open-space. Les activités d’approvisionnement et de sous-traitance sont également concernées par une reprise progressive de l’activité, M. Hakkar a demandé à identifier les activités prioritaires pour intégrer les fournisseurs et sous-traitants stratégiques dans cette reprise.

Par ailleurs, pour assurer une reprise d’activité dans les meilleurs conditions sanitaires, une décision du Wali d’Oran Abdelkader Hamlaoui datée du 10 mai ordonne l’application stricte des mesures barrières et de distanciation dans la zone pétrochimique d’Arzew, ordonnant le port obligatoire de masques de protection à tous les travailleurs et les clients devant se rendre à la zone industrielle, l’accès sera interdit à tous les réfractaires. Ces mesures s’appliqueront selon toute vraisemblance dans d’autres zones industrielles et raffineries notamment à Alger. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email