L’Etat casse la tirelire: Un fond colossal pour la solidarité au Ramadhan – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Etat casse la tirelire: Un fond colossal pour la solidarité au Ramadhan

L’Etat casse la tirelire: Un fond colossal pour la solidarité au Ramadhan

L’Etat sort les grands moyens. Le Ramadhan en devient une propriété absolue. Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a maintes fois rappelé ses ministres que ce mois de piété, doit être celui de la solidarité et surtout de l’abondance des produits de large consommation.

Ainsi, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a alloué 18
milliards de dinars pour la prise en charge des opérations de solidarité durant ce mois.

Cette enveloppe financière a été puisée du montant attribué au Fond de solidarité et de garantie des collectivités locales au titre de l’année 2024 estimé à 486 milliards de dinars.

Le ministère a dévoilé que dans le cadre de la loi de finance 2024, 600 milliards de dinars ont été attribués. Ce montant est destiné à couvrir les activités liées au Fonds de solidarité et de garantie des collectivités locales, ainsi qu’au soutien du développement socio-économique des communes.

Le ministère de l’Intérieur a expliqué que cette mesure s’inscrivait dans le cadre des efforts continus de l’État en faveur du développement local. L’objectif étant d’assurer l’amélioration des services publics rendus aux citoyens et l’amélioration de leur niveau de vie.

Concernant le détail de la répartition du budget du Fond de solidarité et de garantie des collectivités locales, 80 milliards de dinars ont été attribués au titre de la majoration de l’indemnité pour la redevance d’activité professionnelle.
60 milliards de dinars ont été octroyé à la restauration scolaire au profit de 5,7 millions d’élèves. 151 milliards de dinars ont été alloués à l’intégration de 125.495 bénéficiaires du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle et à permuter les contrats de 161.150 bénéficiaires du dispositif d’aide à l’insertion sociale en contrat à durée indéterminée.

En outre, 146 milliards de dinars d’indemnisation du budget de l’Etat ont été dédiés à couvrir la différence de salaire des employés des collectivités locales et de la garde communale. 31 milliards de dinars sont alloués au gardiennage de 20 192 établissements scolaires et à la prise en charge de 50 918 gardiens.

Quant au soutien du développement socio-économique des communes. La couverture financière proposée au titre de la contribution aux plans communaux de développement s’élève à 114 milliards de dinars. Dont 14 milliards de dinars de crédits de paiement pour couvrir le programme en cours, afin de parrainer les projets prioritaires visés. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des citoyens, notamment celles résidant dans des zones isolées qui nécessitent encore des efforts de développement supplémentaires.

Ainsi, ce budget permettra la réalisation de plusieurs projets de proximité. Il s’agit à titre d’exemple d’ assurer l’accès à l’eau potable à travers l’expansion et la maintenance du réseau de raccordement. Il s’agit également de la prise en charge pris en charge les projets de raccordement et d’extension du réseau d’assainissement, du maintien de la santé et de l’hygiène publique, de l’entretien du réseau routier et de l’amélioration des conditions scolaires pour le primaire, notamment au niveau des zones isolées.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email