-- -- -- / -- -- --
Sports

L’espoir ententiste s’évapore

L’espoir ententiste s’évapore

L’espoir des amoureux de l’Entente de Sétif de voir leur team accéder aux demi- finales de la 11e édition de la Coupe du monde (Maroc 2014) a été stoppé net ce samedi à Rabat par cette solide formation néo-zélandaise ; celle-ci a réalisé l’essentiel en prenant le dessus par la petite marge des écarts.

Force est de souligner d’emblée que dans cette confrontation, l’expérience a prévalu, car Auckland City en est à sa sixième participation dans cette joute mondiale. Elle a aussi montré de belles dispositions tactiques et de grandes qualités physiques.

Et dire que trois jours plutôt, l’équipe drivée par l’Espagnol Ramon Tribulieitx a eu à se défaire, en match barrage, du Maghreb Atletic de Tetouane (club du pays hôte) après 120 minutes de jeu suivies de la série des tirs au but.

Le coach sétifien Kheireddine Madoui qui n’a pas caché sa « déception du faible rendement de son groupe lequel n’a pas développé son jeu habituel », a reconnu que l’ESS a butté sur une formation néo-zélandaise qui s’est montrée bien organisée sur le terrain et qui a surtout réussi à fermer tous les espaces à nos attaquants en manifestant une incroyable fraicheur physique. Je félicite notre adversaire qui n’a pas volé sa qualification et je remercie mes joueurs pour l’effort consenti. Tout comme je rappelle au passage que c’est un grand honneur de représenter pour la première fois l’Algérie en Coupe du Monde des Clubs.

La formation néo-zélandaise se trouve ainsi en demi-finale grâce au seul but de la partie inscrit par Irving à la 53’, alors que notre représentant se contentera de postuler à la cinquième place ce mercredi en croisant le fer avec l’équipe australienne du Western Sydney Wanderers FC qui s’est incliné 3 à 1 après prolongations face au club mexicain de Cruz Azul. Ce dernier disputera, d’ailleurs, l’autre demi-finale en affrontant l’ogre du football mondial qui n’est autre que le Real de Madrid.
 
Déclarations :

Kheireddine Madoui (entraîneur de l’ES Sétif) :

« On a beaucoup de regret après cette défaite. Nous avions de la place pour passer, mais malheureusement on a été décevants. Nous n’avons pas développé notre jeu habituel, encore moins agressifs sur le terrain, contrairement à l’adversaire qui était mieux organisé que nous. Il faut avouer que les Néo-zélandais ont plus d’expérience que nous dans cette compétition ; c’est cette expérience là qui a fait, en quelque sorte, la différence dans ce match. Je suis vraiment très déçu par cette défaite, comme c’est le cas, du reste, après chaque échec.

On essayera toutefois de se racheter lors du prochain match en tentant de décrocher la cinquième place qui va certainement nous consoler après cette élimination, surtout que notre objectif était d’atteindre au moins les demi-finales. Après tout, nous avions vécu un moment historique en disputant notre premier match en Coupe du Monde ».

Hassen Hamar (président de l’ESS) :

« Sincèrement, je n’ai pas reconnu mon équipe. Je ne m’attendais guère à un football aussi médiocre que celui d’aujourd’hui. J’aurais souhaité jouer notre jeu et perdre plutôt que d’être éliminés de cette façon. Je suis vraiment très déçu ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email