-- -- -- / -- -- --
Sports

Lesotho-Algérie : Gourcuff : «Nous serons prêts dimanche»

Lesotho-Algérie : Gourcuff : «Nous serons prêts dimanche»

Le sélectionneur de l’équipe algérienne de football Christian Gourcuff a assuré jeudi que les Verts « seront dimanche en possession de tous leurs moyens » pour tenter de l’emporter face au Lesotho,
en match prévu au stade Setsoto (14h00 algériennes), dans le cadre de la 2e journée (Gr. J) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017.

« Nous irons là-bas pour imposer notre jeu d’abord et gagner, et puis il y aura un adversaire pour nous contrarier. Nous avons un groupe jeune mais qui a acquis de la maturité pour ce genre d’épreuve », a indiqué le coach national lors d’une zone mixte organisée avec la presse, peu avant le début de la 3e séance d’entraînement au stade annexe du Loftus Versfeld de Pretoria (Afrique du Sud), dans le cadre du stage précédant le rendez-vous du Lesotho.

L’équipe nationale s’envolera vendredi après-midi à destination de Maseru, à bord d’un vol spécial depuis Pretoria. Un galop d’entraînement, également au stade annexe, sera au menu des coéquipiers du revenant Walid Mesloub vendredi matin.

« Au Lesotho, nous serons dans des conditions beaucoup plus difficiles qu’ici. Je pense que nous avons bien préparé le match, maintenant place à la concentration et à la réalité du terrain.

Dès notre arrivée, nous allons effectuer une séance allégée. Je peux assurer que nous serons en possession de tous nos moyens dimanche », a ajouté Gourcuff, qui s’est dit « déçu » par l’état de la pelouse du stade annexe. « Le terrain d’entraînement s’est dégradé depuis ma dernière visite en mai dernier. Mais nous devons nous adapter », a-t-il souligné.

« Le Lesotho, une équipe joueuse et technique »

Evoquant son prochain adversaire, battu lors de la journée inaugurale des qualifications à Addis Abeba par l’Ethiopie (2-1), Gourcuff s’est montré prudent : « J’ai vu deux matchs du Lesotho dans le cadre de la Coupe du COSAFA en mai dernier, en plus de la rencontre face à l’Ethiopie à Addis Abeba, où ils étaient tout prêts de la victoire, mais ils ont fini par craquer en fin de match sous l’orage ».

« C’est une équipe qui avait donné du fil à retordre à l’Ethiopie, qui est joueuse, un peu à l’image des sélections de ce coin du continent. Les joueurs sont de petite taille, assez vifs et techniciens. Sur une surface synthétique, ils sont bien habitués à développer leur jeu en vivacité », a expliqué le technicien breton.

La sélection nationale va se produire sur une pelouse synthétique, pour la deuxième fois en moins d’une année, après le match face au Malawi (victoire 2-0) disputé en octobre dernier, dans le cadre des qualifications de la CAN-2015.

« C’est contraignant sur le plan musculaire et articulaire d’abuser à s’entraîneur sur du tartan. Nous aurons la séance de samedi pour s’adapter aux conditions du match. Je pense que la terrain synthétique du stade de Maseru est plus souple que celui de Blantyre au

Enfin, Christian Gourcuff a tenu à relever l »’excellente ambiance régnant au sein du groupe », à trois jours du match. « Ca vit bien, nous sommes en train de travailler sérieusement. La concentration et la pression sont présentes », a-t-il conclu.

Au terme de la 1re journée, l’Algérie est co-leader du groupe J avec l’Ethiopie (3 pts) mais avec une différence de buts favorable (+4 contre +1pour l’Ethiopie). Les Ethiopiens se déplaceront samedi à Victoria pour donner la réplique aux Seychelles.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email