Les vols de rapatriement d’Air Algérie maintenus – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Les vols de rapatriement d’Air Algérie maintenus

Les vols de rapatriement d’Air Algérie maintenus

La décision de la France de fermer ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne  ne va pas altérer le programme de rapatriement de la compagnie aérienne nationale. Les vols de rapatriement d’Air Algérie sont donc maintenus jusqu’à la fin du mois de février.

L’affirmation vient du responsable de la communication d’Air Algérie, Amine Andaloussi, qui confirme le maintien de ses trois vols (deux vols à partir de l’aéroport Orly et un à partir de Roissy-Charles de Gaulle) depuis la capitale française. Dans sa déclaration au Jeune Indépendant, il a indiqué que la mesure prise par les autorités françaises concerne uniquement les vols réguliers, lesquels ont été suspendus, rappelons-le, depuis le mois de mars 2020. Le maintien de ces vols de rapatriement sera sans aucun doute un soulagement pour les Algériens bloqués à l’étranger, notamment en France, depuis bientôt une année, et ce suite à la fermeture des frontières. En effet, l’annonce par le Premier ministre français, Jean Castex, de la fermeture des frontières avec les pays extérieurs à l’Union européenne afin de lutter contre la pandémie de coronavirus et ses nouveaux variants, a brisé les espoirs de ces Algériens qui attendent leur retour au pays depuis longtemps. «Toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux, à partir de dimanche minuit», avait affirmé le Premier ministre français. L’annonce a tout de suite fait le tour, notamment sur les réseaux sociaux, où l’on s’interroge sur les conséquences de cette décision, notamment sur les vols de rapatriement. Coincés à l’étranger depuis le mois de mars 2020, de nombreux Algériens vivent le calvaire depuis la suspension des vols commerciaux entre les deux pays. Sans ressources, certains vivent dans la précarité et d’autres ont eu à gérer des situations difficiles, voire dramatiques, avec la perte d’un parent ou d’un proche sans pouvoir lui rendre un dernier hommage. Ils déplorent également la gestion du dossier de rapatriement et se considèrent comme des exilés forcés. 25 000 Algériens souhaitent, en effet, regagner le pays, selon les affirmations du ministre de l’Intérieur, qui a affirmé que le nombre augmente de jour en jour. Ce chiffre concerne les Algériens bloqués à l’étranger et ceux souhaitant rentrer au pays pour des raisons exceptionnelles. Sur la question de savoir si Air Algérie a réussi à les rapatrier, le responsable de la communication d’Air Algérie affirme que seuls les pouvoirs publics sont habilités à fixer le nombre de personnes rapatriés, d’autant, précise-t-il, que l’opération ne concerne pas uniquement la compagnie aérienne et que le rapatriement se fait aussi par voie maritime et terrestre, sachant que certains rapatriements se font, par exemple, via la Tunisie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email