-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Verts veulent casser la baraque

Les Verts veulent casser la baraque

La sélection nationale algérienne sous la houlette de son coach Christian Gourcuff sera, demain, au rendez-vous, à 20h30 sur la pelouse de son stade fétiche Mustapha-Tchaker, pour en découdre avec son adversaire de la soirée, l’Ethiopie, pour le compte de la 3e journée des qualifications à la CAN 2017.

Le match retour est prévu à Addis-Abeba, le 29 mars prochains au stade Ydnekachew Tessema à 15 h (heures algérienne). 

Les Fennecs, leader de leur groupe J avec six points devant leur poursuivant immédiat l’Ethiopie (4 points), suivi des Seychelles (2 pts) et du Lesotho, bon dernier avec une seule unité, n’auront a priori qu’une simple formalité à remplir demain pour mettre les voiles. 

L’occasion ou jamais pour marquer son territoire et se donner une belle avance avant de se rendre à Addis-Abeba en toute sérénité. En stage bloqué depuis dimanche au Centre technique de Sidi Moussa, les Verts, au complet avec deux nouveaux venus, Yacine Benzia et Sofiane Hanni, outre les deux repêchés Rafik Halliche et Adlène Guedioura, seront donc en position de force devant leur public, impatient de découvrir ces nouveaux capés.

Il faudra pour cela attendre encore, car le coach Christian Gourcuff, qui a profité de la présence de toute son armada, s’est attelé à mettre en place une stratégie basée sur pratiquement les mêmes éléments qui ont balayé, lors de leur dernière sortie à Blida, la Tanzanie par un score sans appel de 7-0.

Le Merlu des Verts, après avoir entamé son stage avec les premiers venus au Centre technique de Sidi Moussa, en insistant sur la solidarité du groupe pour faciliter l’intégration des deux nouveaux sélectionnés, l’attaquant du KV Malines (Belgique), Sofiane Hanni, et celui de Lille (France), Benzia Yassine, est passé aux choses sérieuses pour mettre en place le système à même de battre les Ethiopiens.

Un seul mot d’ordre pour le coach : vaincre demain afin de mieux aborder le match retour à Addis-Abeba le 29 mars. Pour cela, le coach a opté pour un travail minutieux porté sur l’offensive, seule garantie d’une victoire qui ouvrira définitivement les portes de la qualification au Gabon en 2017. 

Les Fennecs effectueront ce soir, à 18h30, leur dernière séance d’entraînement au stade Tchaker pour permettre aux joueurs, notamment les deux bleus, Hanni et Benzia, de s’adapter à la pelouse du stade.

Il ne faudra donc pas s’attendre à voir trop de chamboulement dans le onze rentrant. Devant le numéro un M’bolhi, c’est Zefane qui devrait prendre le flanc droit et Ghoulam le côté gauche. Tout porte à croire que l’axe central sera confié à la paire Mandi-Belkaroui , juste derrière la sentinelle Medjani.

Ce dernier pourrait être associé a priori à Mesloub, qui carbure bien avec son club de Lorient et a été l’auteur d’une très belle prestation contre la Tanzanie. Le Lorientais sera juste derrière le stratège des Verts, Brahimi, pour alimenter les attaquants, Feghouli à droite, Mahrez à gauche et Slimani en pointe.

Ceux qui s’attendent à voire l’homme fort de l’Olympique de Lyon ces derniers temps, Ghezzal, devront patienter. C’est le cas des nouveaux capés Benzia et Hanni, qui devraient normalement porter le costume de joker de luxe. 

En face, il y aura une équipe sur ses gardes mais aussi revancharde sous la houlette du sélectionneur Yohannes Sahle avec l’espoir de rester collés au wagon des Verts et d’entrevoir le match retour à Addis-Abeba avec plus d’ambition.

La rencontre sera dirigée par l’arbitre sud-africain Victor Miguel de Freitas Gomez, assisté de ses deux compatriotes Mothibidi Stevens Khumalo et Lindikhaya Bolo. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email