-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Verts n’iront pas au Kenya

Les Verts n’iront pas au Kenya

La sélection nationale de football A’, composée de joueurs locaux, s’est fait éliminer aux qualifications du championnat d’Afrique des nations CHAN-2018 en faisant match nul vendredi au stade Tayeb M’hiri de Sfax (Tunisie) face à son homologue libyenne 1-1 (mi-temps : 1-1 ) dans le cadre du dernier tour qualificatif (retour).

L’Algérie a ouvert le score par l’entremise de Sofiane Bendebka (23e) avant que les Libyens ne remettent les pendules à l’heure juste avant la pause grâce à Moayed El-Lafi (45+1).

Lors du match aller disputé samedi au stade Chahid-Hamlaoui de Constantine, les Algériens se sont inclinés à la surprise générale (1-2).

Du coup, le sélectionneur national l’Espagnol Lucas Alcaraz, également en charge de l’équipe première, a échoué à réaliser le premier objectif qui lui a été assigné par le président de la fédération algérienne (FAF) Kheireddine Zetchi, élu le 20 mars dernier.

L’objectif était de décrocher un billet pour le CHAN-2018, une épreuve lancée par la Confédération africaine (CAF) en 2009 et à laquelle l’Algérie n’a participé qu’une seule fois, soit en 2011, lorsqu’elle avait terminé au pied du podium (4e) de la deuxième édition disputée au Soudan. 

Les Verts ont répété le scénario de Constantine : ils dominent dans le jeu, se procurent des occasions, ouvrent le score, mais ils offrent l’égalisation dans les arrêts de jeu. 

Les libyens attendent tranquillement pour placer des contres rapides face à un axe défensif algérien lourd et fébrile. Les changements opérés par Lucas Alcaraz par rapport au match aller, ont donné un peu plus d’assise au jeu algérien, avec le duo Cherif El Ouezzani – Bendebka pour épauler l’excellent Raouf Benguit, mais aussi la présence de Meziane sur l’aile gauche. Toutefois, il manquait de la cohésion de manière générale, avec un axe défensif pas rassurant du tout.

Alors qu’on se dirigeait vers un scénario idéal grâce à l’ouverture du score de Bendebka suite à un bon pressing de Darfalou, c’est encore une erreur de débutant, celle de l’arrière droit de Bel Abbès, Zeroual, qui effectue une passe lobée plein axe dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, qui plombe le match des Algériens.

En seconde période, Alcaraz sort le fautif et replace Bendebka sur le côté, une perte sèche au milieu. Meziani à la place de Hamzaoui, apporte plus de cohérence. Il obtiendra plusieurs corners mais c’était trop tard, même El Melali, lors du dernier quart d’heure, n’a rien pu apporter de plus, tant les Libyens étaient bien regroupés derrièr.

Algérie : Salhi – Zeroual (14-Benkhelifa, 46’), 5-Bedrane, 4-Madani (14-El Mellali, 75’), Boudebouda (c. ) – Cherif El Ouezzani, 8-Benguit, 13-Bendebka – 12-Hamzaoui (7-Meziani, 46’), 9-Derfalou, 10-Meziane / Entr. Alcaraz

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email