-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Verts en quête d’une victoire rassurante

Les Verts en quête d’une victoire rassurante

Notre équipe nationale de football donnera la réplique à son homologue guinéenne en match amical demain au stade du 5-juillet à 18h avec, comme objectif, de se rassurer avant de faire son baptême du feu, en novembre prochain, dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 prévue en Russie.

Cette rencontre précède de quatre jours un autre rendez-vous du même genre face au Sénégal prévu pour mardi, également au stade du 5-juillet (20h30).

Elle sera mise à profit par le sélectionneur national, Christian Gourcuff, afin de tester de nouveaux joueurs à qui il a fait appel pour la première fois.

Il s’agit notamment des trois éléments évoluant en France : le gardien de but Mehdi Jeannin (Clermont Foot/L 2), le défenseur Mehdi Tahrat (Paris FC/L 2) et l’attaquant Saïd Benrahma (Nice/L 1). 

Mais le désir de voir à l’oeuvre de nouveaux éléments en prévision des prochaines échéances n’empêche pas le technicien français de viser la victoire lors des deux matchs amicaux en question.

« Je compte aligner l’ossature de l’équipe tout en intégrant d’une manière intelligente de nouveaux joueurs, car en dépit du caractère amical des deux rencontres, nous allons les aborder avec la ferme intention de les remporter », avait déclaré l’ex-driver du FC Lorient (L1/France) en conférence de presse mercredi passé.

Et si Gourcuff accorde un intérêt particulier aux résultats des deux tests contre la Guinée et le Sénégal, c’est parce qu’il se sent déjà sous pression, notamment après la victoire dans la douleur ramenée du Lesotho (3-1) le 6 septembre dernier dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations-2017 au Gabon.

L’entraîneur avait lui-même évoqué le sujet au cours de sa précédente conférence de presse, n’hésitant pas à qualifier de « déterminante » pour son avenir avec les Verts la double confrontation de novembre prochain contre la Tanzanie ou le Malawi en éliminatoires du Mondial-2018.

Retour au 5-juillet, trois ans après 

Les deux matchs amicaux de vendredi et mardi marqueront également le retour des Algériens au stade du 5-juillet, une enceinte où ils n’ont plus évolué depuis novembre 2012, soit depuis leur défaite face à la Bosnie-Herzégovine (1-0) en amical.

Un retour salué par les joueurs de l’équipe nationale, dont la plupart vont découvrir pour la première fois le temple olympique, dans la mesure où toutes les rencontres, ou presque, à domicile des Verts depuis 2008, aussi bien en amical qu’en compétitions officielles, étaient programmées au stade Mustapha-Tchaker de Blida (50 km d’Alger). 

« C’est très bien de jouer au stade du 5-juillet, un stade mythique que nous retrouvons avec plaisir, même si la plupart des joueurs de l’effectif actuel vont le découvrir pour la première fois », a dit Sofiane Feghouli, le joueur de Valence (Liga espagnole) qui souhaite fêter ce come-back par deux victoires, précisant au passage que même l’entraîneur national a insisté, lors de sa réunion avec les joueurs, sur la nécessité de sortir vainqueurs.

Il faut dire que tout le monde parmi les joueurs piaffe d’impatience à l’idée de fouler la nouvelle pelouse du grand stade de la capitale, une pelouse entièrement refaite pour permettre aux Verts de s’y exprimer pleinement.

« Je ne connais pas ce stade, mais j’ai beaucoup entendu parler de cette enceinte, devenue symbole du football algérien. Le fait qu’on va se produire sur une nouvelle pelouse dont on dit beaucoup de bien nous motive davantage », se réjouit pour sa part, Ryad Mahrez, le joueur de Leicester City (Premier League anglaise).

Vingt-six (26) joueurs ont été convoqués au stage des Verts qui a débuté dimanche mais certains d’entre eux ont dû déclarer forfait. Ainsi, Ahmed Kashi, le milieu de terrain de Charlton (Div. 2, Angleterre) a été libéré mardi à cause d’une blessure, alors que le latéral droit de Rennes (Ligue 1, France). 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email