-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Verts en conquérants pour prendre option

Les Verts en conquérants pour prendre option

Les regards des puristes de la balle au panier africaine en général et algérienne en particulier seront tournés vers la salle de Radès en Tunisie, où notre cinq national fera son entrée pour le compte de l’Afrobasket 2015 dans le groupe D, face à son homologue du Zimbabwe.

Un coup de starter largement dans les cordes des Verts si l’on considère que l’adversaire du jour est le plus faible de ce groupe D. Les poulains du duo Filali- Chebani auront en effet en face d’eux pour cette entrée en la matière, un cinq national du Zimbabwe qui manqué de capital expérience. Pour preuve, le Zimbabwe n’est qu’à sa seconde participation sur le plan continental.

Une aubaine qui se présente aux camarades de Benzegala afin de prendre option et se rassurer avant des confrontations plus difficiles devant des adversaires venus en Tunisie dans la peau de favoris et de sérieux outsiders.

Il faut remonter à 1981 pour retrouver les traces de la sélection nationale du Zimbabwe et de sa première participation en joute continentale. Les Verts devraient donc normalement réussir leur première sortie et gagner en confiance, car la suite sera pour eux d’un autre calibre.

Les Fennecs, qui se sont bien préparés pour ce 28e rendez-vous africain en Tunisie, synonyme de tremplin pour le championnat du monde au Qatar, ont effectué de nombreux stages, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger dont le dernier, considéré comme précompétitif, à Istanbul du 4 au 14 août. C’est dire que le groupe n’a pas le droit de décevoir.

Si les Algériens partent largement favoris pour cette première rencontre face au Zimbabwe, ce n’est pas le cas pour le second test face au redoutable cinq national du Cap-Vert (samedi) et de la Côte d’ Ivoire (lundi). Pour appel, la sélection nationale, sous la coupe du duo Ali Filali – Tewfik Chebani, avant de rejoindre le lieu de la compétition mardi dernier à Hammamet, a bien affûté ses armes en disputant quatre matchs amicaux lors des stages d’Alger et d’Istanbul, devant des sélections concernées par l’Afrobasket 2015. Ils ont en effet enregistré deux victoires aux dépens du Mali (68-49) et du Mozambique (74-58) contre deux défaites face aux Maliens (60-66) et aux Tunisiens (62-67).

Le coach en chef, Ali Filali, en homme averti et malgré le fait de ne pas avoir eu sous la main la totalité de l’effectif voulu lors des phases de préparation, n’a ménagé aucun effort pour mettre ses éléments face à leurs responsabilité quant à un éventuel excès de confiance pour la première sortie contre le Zimbabawe et le Cap-Vert, où le basket, en plus des football, est d’une très grande importance. Pour la première rencontre ce soir, le coach a été clair : « Il faut gagner ce match, pour aborder avec sérénité la suite du championnat ».

Côté effectif, le staff technique a enregistré avec satisfaction le retour du pivot Mahdi Cheriet, qui a rejoint dimanche la sélection algérienne après avoir consulté son médecin traitant en France qui l’a rassuré sur son état de santé.

Avec l’apport des joueurs évoluant en France, le staff technique compte utiliser le meilleur cinq possible pour éviter toute mauvaise surprise face aux Zimbabwéens capables du meilleur comme du pire. « La seule information dont nous disposons, c’est que le Zimbabwe, a un grand joueur qui évolue en Italie, Tatenda Chikoko (2,09 m).

Nous allons aborder ce match en conquérants afin d’envisager la suite de la compétition avec sérénité « . Ali Fillai n’a pas manqué de signaler, dans la foulée, que la formation zimbabwéenne jouera ce match sans complexe et tentera de confirmer son exploit réalisé lors des éliminatoires de la Zone 6, en écartant de sa route l’Afrique du Sud (66-64) avec 29 points de Tatenda Chikoko .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email