-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Verts en conquérants pour la passe de quatre

Les Verts en conquérants pour la passe de quatre

A pieds d’œuvre depuis dimanche soir à Addis-Abeba, pour disputer son quatrième match comptant pour les qualifications de la CAN 2017 au Gabon face à son homologue éthiopienne sur la pelouse du stade Ydnekachew Tesema stadium (15 h heure algérienne), la sélection Algérienne qui s’est déplacée dans la peau du leader incontesté du groupe J, partira, une fois encore, avec toutes les faveurs des pronostics malgré l’état de la pelouse et les conditions climatiques très difficiles.

Les Verts, partis avec un moral au beau fixe et au grand complet, sont décidés à réaliser la passe de quatre pour composter leur billet qualificatif avant terme dans ce groupe J, qu’ils dominent largement avec cinq points d’avance sur leur dernière victime l’Ethiopie, et les Seychelles qui ont gagné du galon mardi dernier en battant le Lesotho, dernier du groupe avec zéro point à leur compteur.

Les joueurs, malgré le voyage et un accueil des plus froids, pour ne pas dire indigne, des Ethiopiens, n’ont pas caché leurs ambitions pour remporter une autre victoire synonyme de qualification.

Un succès qui permettra aux Verts de conforter leur place de leader avec 9 points. Cela dit, sur le terrain cet après-midi, les Fennecs auront à faire à trois adversaires : les Ethiopiens, la pelouse en piteux état et le phénomène de l’altitude. Il reste maintenant à s’interroger sur les possibles changements que pourrai apporter le coach Gourcuff pour cette seconde manche.

Dans ce registre, il est clair que le Breton des Verts va changer de stratégie pour contrer les Ethiopiens avides de laver l’affront subit à Blida et de se relancer pour une éventuelle seconde place qui leur permettrait de rêver encore et d’éviter la pression de l’équipe des Seychelles, relancée elle aussi pour la seconde marche du groupe. Si changement il y a, cela devrait se faire en fonction de l’état de la pelouse qui empêche de produire un jeu alerte et est fait de passes courtes.

Il y aura aussi l’altitude qui pose vu problème aux joueurs qui n’ont vraiment pas l’habitude de jouer dans une telle atmosphère. Aux dernières nouvelles, seul l’arrière central Belkaroui serait incertain de reprendre sa place après avoir contracté une blessure en fin de match à Blida. Et là, le coach aura deux solutions à prendre.

Décaler Medjani d’un cran aux côtés de Mandi et Mesloub, ou alors Guedioura en sentinelle ; comme il pourrait faire confiance à Halliche et son capital expérience sur les terrains d’Afrique. Pour le reste de la composante, ceux qui ont fait parler la foudre à Blida seront reconduits cet après-midi.

Dans l’ensemble, Gourcuff ne va certainement pas trop chambouler le onze rentrant pour un autre succès qui ne fera que le conforter dans son poste, d’autant que tous les joueurs ont clairement souhaité le voir poursuivre sa mission avec eux. Cette rencontre sera dirigée par un trio arbitral kényan composé de Davies Ogenche Omweno, assisté de ses compatriotes Marwa Aden Range et Gilbert Cheruiyot.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email