-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Verts devront suer pour aller en Russie

Les Verts devront suer pour aller en Russie

En attendant que le président de l’instance fédérale, Mohamed Raouraoua, trouve chaussure à son pied pour le poste de sélectionneur national, le tirage au sort tant attendu pour le troisième tour des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en Russie a rendu son verdict, et il faudra faire avec maintenant.

Plus le temps de tergiverser pour les Verts, qui sont désormais fixés sur la qualité de leurs adversaires pour espérer composter leur billet au prochain rendez-vous planétaire. Ainsi donc El-Khadra, toujours orpheline de son sélectionneur, n’a pas été, le moins que l’on puisse dire, gâté par le tirage au sort effectué vendredi au siège de la CAF, au Caire.

La sélection nationale algérienne, qui vise une troisième qualification successive au mondial, la cinquième de son histoire , placée dans le pot 1 puisque portant le costume de tête de première nation sur le continent africain et trente-deuxième au rang FIFA , aura fort à faire en héritant de trois grosses pointures de l’Afrique.

 Logée dans le groupe B, la sélection nationale se retrouve avec le Cameroun, le Nigeria et la Zambie. Rien que ça. Trois ex-mondialistes et trois ex-vainqueurs de la CAN qui ont des traditions et des qualités à faire valoir dans ces aventures continentales. Un groupe assez relevé qualifié de celui de la mort par tous les spécialistes.

Cela dit, l’Algérie reste le favori numéro un,dans ce groupe, et il faudra prendre en compte cet aspect. Les temps ont changé et la peur devrait normalement changer de camp. Nous sommes l’Algérie, nous sommes actuellement la première nation à marquer notre territoire et à forcer le destin . El-Khadra sera l’équipe à battre et la balle se trouve dans le camp de Ryad Mahrez et ses camarades que tous nous envie au jour d’aujourd’hui.

Les Fennecs auront la chance d’ouvrir et de clore le bal dans leur jardin de prédilection à Blida, au stade Tchaker (Malâab Ennar wel Entissar), le 3 octobre 2016 contre le Cameroun et le 17 novembre 2017 face au Nigeria. Les Verts se déplaceront entre-temps le 7 novembre 2016 pour affronter le Nigeria avant d’aller défier la Zambie chez elle le 28 août 2017, pour le compte de la 3e journée.

Les coéquipiers de Faouzi Ghoulam accueilleront, dans le cadre de la 4e journée, la Zambie le 2 septembre 2017, avant de défier ensuite le Cameroun le 2 octobre 2017 à Yaoundé et de recevoir le Nigeria le 6 novembre 2017 dans le cadre de la 6e et dernière journée. Sitôt le tirage effectué au Caire chacun y est allé de son commentaire pour apporter sa vision des choses concernant la composition des groupes, notamment celui où figure l’Algérie. 

L’actuel coach national Nabil Neghiz appelé à assurer l’intérim à la tête des Fennecs jusqu’au dernier match contre le Lesotho. Il n’a pas caché sa crainte sur la difficulté qui attend l’EN. « Le groupe B est très serré avec quatre nations de football que sont l’Algérie, le Nigeria, le Cameroun et la Zambie.

Nous allons aborder ces qualifications avec la ferme intention de nous qualifier, mais avec beaucoup d’humilité ». Il ajoutera entre autre : « L’Algérie, c’est connu, a toujours su se transcender dans la difficulté et c’est qu’on va faire incha’Allah. Nous avons, en plus, une grande expérience dans l’organisation des matchs qui va beaucoup nous aider et nous avons surtout tout un peuple derrière nous qu’on tachera de satisfaire en nous qualifiant pour la troisième fois consécutive à une coupe du monde.

« Beaucoup de sélectionneurs présents ne se sont pas retenus pour afficher un grand sourire après avoir su que l’Algérie n’était pas sur leur chemin, on citera ceux qui se sont vus versés dans le pot A , composé de la Tunisie, la Libye, la RD Congo et la Guinée. Idem pour ceux qui se retrouvent dans le groupe D avec le Sénégal, l’Afrique du Sud, le Burkina Faso et le Cap-Vert.

A un degré moindre pour le groupe E, où le Ghana et l’Egypte partent en position de force aux côtés du Congo et l’Ouganda. En revanche, les connaisseurs ont classé le groupe C comme celui aussi relevé que le groupe B avec quatre grandes nations du football africain, à savoir le Mali, le Maroc, la Côte-d’Ivoire et le Gabon.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email