-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Usmistes veulent terminer en apothéose

Les Usmistes veulent terminer en apothéose

Dans un match sans enjeu, les deux qualifiés de la poule B pour les demi-finales, El-Merreikh du Soudan et l’USM Alger, se donneront la réplique ce vendredi dans le chaudron du stade d’Oum Domran, pour le compte de la 6e et dernière journée de la phase des poules.

Les deux entraîneurs, Garzitto pour les Soudanais et Hamdi pour les visiteurs, aborderont cette rencontre sans leurs cartes maîtresses, ayant choisi de les préserver pour les prochaines échéances.

L’occasion sera donc offerte aux remplaçants pour s’illustrer et prouver qu’ils ont des arguments à faire valoir et sont capables d’honorer leur contrat, ce qui présage de chauds débats avec beaucoup d’engagement, car les acteurs présents tenteront de gagner des points aux yeux de leur coach.

Même si les observateurs pensent que la partie ne sera pas emballante du moment qu’il n’y a aucun enjeu, les deux formations ayant déjà composté leur billet pour les demi-finales, les gars de Soustara ne se présenteront pas en touristes.

L’équipe, qui s’est déplacée à El-Khartoum, envisage en effet de terminer cette phase des poules par un autre succès, qui permettra au club cher à Soustara d’entrer dans l’histoire, tout en réussissant un carton plein, une première dans l’histoire de cette prestigieuse compétition.

Par ailleurs, les Rouge et Noir vont mettre les bouchées doubles pour conserver leur invincibilité, bien que leur mission ne soit pas facile devant un adversaire qui cherchera à prendre sa revanche du match aller, puisque c’est son unique défaite dans cette phase des poules.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Bedbouda, Benkhemassa, Andria, Zemma, Mazari, Chafai, Aoudia et autres Ferhat et Derfalou n’auront pas à envier leurs coéquipiers, ménagés pour ce rendez-vous programmé à 20h30. Mieux encore, ils ont les potentialités de damer le pion aux Soudanais devant leur nombreux public.

Un pari que Bouchema et consorts doivent relever pour prouver que la formation usmiste possède un effectif riche et performant en mesure de propulser le club sur orbite.

Nul ne peut douter que l’USMA a beaucoup de potentiel et d’automatisme qui peuvent lui assurer la succession sur le toit de l’Afrique, après la consécration de l’ESS lors de l’édition écoulée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email