-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Usmistes sommés de gagner

Les Usmistes sommés  de gagner

Le stade Omar-Hamadi de Bologhine sera demain soir le théâtre du choc de la deuxième journée de la Ligue des champions d’Afrique, qui mettra aux prises la formation de l’USMA avec son homologue d’El-Merreikh. Chaque équipe, rappelons-le, visera la place de leadership de la poule B.

Tous les regards seront ainsi tournés vers la pelouse du stade St-Eugène puisque les deux leaders, à savoir la formation de Soustara et celle d’El-Merreikh du Soudan, en découdront dans une explication qui s’annonce difficile, en particulier pour les capés du coach Garzitto, venus à Alger avec la ferme intention de repartir, au moins, avec le point du nul.

C’est du moins ce qu’a laissé entendre l’ancien entraîneur du CS Constantine dans sa sortie médiatique, assurant que son équipe mettra les bouchées doubles pour repartir de la capitale avec une performance positive, et ce pour conserver ses chances d’atteindre le carré d’as. Il faut dire que le calendrier semble a priori favorable du moment que les Soudanais auront l’opportunité de recevoir nos grosses cylindrées, en l’occurrence l’USMA et l’ESS, dans le chaudron du stade d’Oum Dourman.

C’est pourquoi les coéquipiers du capitaine Khoualed devront mettre à profit l’avantage d’évoluer dans leur jardin fétiche, devant leur public, qui ne manquera pas de garnir les travées de l’enceinte de Bologhine en cette soirée. Peu importe le score, voire le nombre de buts, ce qui est primordial dans cette confrontation pour les Rouge et Noir, c’est d’engranger les trois points de la victoire, qui leur permettront non seulement d’occuper la place de leader mais aussi de prendre une sérieuse option pour faire partie du carré d’as.

Et pour atteindre cet objectif, le staff technique doit mettre en place une stratégie efficace, comme lors de la première journée face à l’ESS, et ce grâce à une occupation rationnelle des espaces, afin d’empêcher l’adversaire de développer son jeu mais de se montrer percutant dans la surface de vérité. Les Usmistes ont les arguments et les capacités de rééditer le carton réalisé face à la formation de Guinée de l’AS Kaloum, lors du dernier tour qualificatif pour la phase des poules, pourvu que Belaili et consorts soient dans leur bon jour.

Des changements inévitables

Dans le souci de confirmer le résultat obtenu face à l’Aigle Noir, le staff technique ne devra pas chambouler la composante de l’équipe répondant à la devise qui dit : « On ne change pas une équipe qui gagne ». Sauf que, dans certains postes, la titularisation d’autres noms est incontournable et l’on fait allusion à Bendjilali, blessé, et Ferhat, suspendu, qui seront sûrement remplacés par Andria, qui jouera sur le flanc droit de l’attaque, et Nadji en pointe, alors que Séguer sera excentré sur le côté gauche.

Un autre poste qui donnera sûrement à réfléchir au staff technique est celui du dernier rempart, car avec le retour de Zemmamouche, après avoir purgé sa suspension, le staff optera pour l’expérience et se passera des services de Mansouri qui, malgré sa belle prestation lors du premier match, se retrouvera sur le banc ce vendredi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email