-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Usmistes à trois longueurs du carré d’as

Les Usmistes à trois longueurs du carré d’as

Le stade Messaoud-Zouggar abritera ce vendredi la 4e journée de la Champions League africaine puisque l’équipe locale, le MCEE en découdra avec le leader de la poule B, à savoir l’USMA,
dans un match où la victoire sera le mot d’ordre des deux antagonistes.

Leader incontesté du groupe B avec un sans-faute, au terme de trois journées, l’USMA abordera la rencontre avec de meilleurs atouts, en particulier sur le plan psychologique, et ce dans le souci d’engranger les trois points et d’assurer, de façon définitive, son billet pour le dernier carré, objectif premier du club phare de Soustara.

Il n’en demeure pas moins que le staff technique des Algérois avec à leur tête l’entraîneur en chef Hamdi, a mis en garde ses troupes contre un excès de confiance, car l’adversaire est loin d’avoir déposé les armes en dépit de sa position au classement et de sa sortie de course pour l’un des sésames du carré d’as.

En plus du travail axé sur la préparation technico-tactique et physique de la rencontre, le staff technique a insisté sur le volet psychologique, qui reste une carte maîtresse dans un match de haut niveau comme la Champions League africaine, laquelle constitue un rêve pour la formation de Soustara, surtout après que l’Aigle Noir de Aïn Fouara ait montré le chemin de la consécration.

Pour Zemma et ses coéquipiers, les portes menant vers le sacre final sont ouvertes avec ce début tonitruant dans cette prestigieuse compétition.

Désormais, ce rêve est en passe de se réaliser, surtout si l’équipe réussit à enchaîner par un 4e succès, ce vendredi face aux Eulmis. Pour arriver à cette finalité, le staff usmiste devra mettre tous les atouts de son côté pour réaliser une belle performance, à commencer par la composante qui foulera le rectangle vert du stade Messaoud-Zouggar.

Visiblement, le coach en chef Hamdi, en concertation avec ses adjoints, reconduiront les mêmes éléments qui ont joué cette compétition avec quelques changements imposés par certains aléas. Ainsi, l’inamovible portier Zemma sera le dernier rempart.

En défense, Meftah et Bedbouda seront reconduits sur les côtés alors que dans l’axe, il est fort probable de voir à l’œuvre, pour la première fois, le transfuge de l’ASMO, Benayada, aux côtés de Mazari, à la place du capitaine Khoualed, qui a été suspendu.

Dans l’entrejeu, le staff fera appel à l’international olympique Benkhemassa, auteur d’une belle prestation lors de la double confrontation contre la Sierra Leone, pour combler la défection de Koudri, suspendu aussi. Il évoluera avec El-Orfi. Le secteur offensif sera, quant à lui composé de Belaili et Beldjilali dans l’animation offensive ainsi que de Baiteche et Andria comme fer de lance.

Le Babya en quête d’un premier succès

Avec zéro point au compteur et dernier au classement, le MCEE veut profiter de cette joute contre les Usmistes pour engranger sa première victoire, dans le but de se réconcilier avec ses fans qui n’arrivent toujours pas à accepter la relégation de leur équipe favorite en Ligue 2, mais aussi de terminer cette phase des poules sur une bonne note afin d’aborder la saison 2015/2016 avec un moral au beau fixe.

Une mission qui s’annonce difficile face au leader du groupe. Mais si les joueurs s’appliquent et restent concentrés sur leur sujet, ils pourraient réaliser leur objectif tant recherché.

Pourtant, l’ossature de la saison écoulée est toujours en place en dépit du départ des deux baroudeurs de l’équipe en l’occurrence Chenihi et Derardja. Chose qui facilitera la tâche au néo-coach Hadjar pour aligner un onze capable de rivaliser avec les trois ténors du groupe et mettre ainsi en place une stratégie judicieuse qui aura raison de la tactique adverse. Apparemment, l’entraîneur eulmi a ses cartes maîtresses en main.

C’est à lui de bien les exploiter car l’équipe a montré de très belles dispositions durant les matches de poule Hamiti et consorts semblent cependant toujours affectés par le triste verdict qui a envoyé le Babya au palier inférieur. Ils n’arrivent pas à s’en remettre du moment que la bande à Hadjar évolue sans âme et sans enthousiasme.

Dans un autre registre, la formation eulmie est l’otage de luttes intestines qui semblent se répercuter négativement sur le rendement et la production quelconque de l’équipe lors des différentes rencontres jouées.

Ceci n’empêchera pas les coéquipiers d’Oussalah de se surpasser et de montrer un meilleur visage pour la suite de la compétition, et de prouver que les Vert et Rouge des Hauts Plateaux n’ont pas encore abdiqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email