-- -- -- / -- -- --
Monde Amériques

Les USA réduisent leur présence militaire en Irak et en Afghanistan

Les USA réduisent leur présence militaire en Irak et en Afghanistan

Les Etats-Unis envisagent de réduire le nombre de leurs soldats en Afghanistan et en Irak à la mi-janvier 2021, comme promis par le président sortant Donald Trump.

Le nouveau ministre américain de la Défense par intérim, Christopher Miller, a annoncé mardi qu’environ 2.000 militaires se seront retirés d’Afghanistan le 15 janvier, et 500 autres ont quitté l’Irak pour ne laisser que 2.500 soldats dans chaque pays.

Le retrait interviendra alors que Donald Trump, qui avait promis en 2016 de mettre un terme aux «guerres sans fin», cédera le pouvoir au démocrate Joe Biden cinq jours plus tard.

Cette décision vient concrétiser le souhait du président américain de «mettre fin avec succès et responsabilité aux guerres en Afghanistan et en Irak et de ramener nos courageux soldats à la maison», a déclaré M. Miller.

Son prédécesseur Mark Esper, limogé la semaine dernière, plaidait lui pour le statu quo, comme d’autres responsables militaires opposés à un retrait tant que la violence ne diminue pas sur le terrain.

«D’ici mai, le président Trump espère ramener tous les militaires en sécurité», a pour sa part indiqué le conseiller de la Maison Blanche pour la sécurité nationale, Robert O’Brien.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email