-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Tunisiens plus forts que les Verts

Les Tunisiens plus forts que les Verts

La sélection algérienne de handball (messieurs) a été logiquement battue par son homologue tunisienne sur le score de 27 à 18 (mi-temps : 13-9), vendredi en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2016) qui se déroule en Egypte (21-30 janvier).

Les Algériens n’ont pas su hausser leur niveau de jeu pour venir à bout d’une formation tunisienne très solide en défense avec une tactique 4-2, mais surtout en attaque avec la présence de cinq joueurs évoluant dans différents championnats européens.

L’entraîneur national, Salah Bouchekriou, a choisi de procéder avec une défense avancée, très fébrile face aux attaquants tunisiens qui n’ont, à aucun moment de la partie, douté de leurs capacités de contrer cette équipe algérienne, en manque flagrant d’automatismes aussi bien en défense qu’en attaque.

En arrivant au quart d’heure de jeu, le score affichait 8-4 pour les Tunisiens qui ont imposé une grosse pression sur la défense algérienne. Par la suite, les Algériens ont profité d’un léger relâchement de la défense tunisienne pour réduire le score à deux buts (10-8), mais sans pour autant arriver à égaliser, par manque de concentration et de précipitation devant la cage du gardien adverse.

Sans s’affoler au fil de la première période, les coéquipiers de l’excellent arrière droit tunisien Jallouz (FC Barcelone), ont repris tranquillement l’avantage juste avant la pause (13-9).Incapables de trouver de nouvelles solutions en deuxième période, les hommes de Bouchekriou ont progressivement sombré, par manque d’impact physique mais surtout de concentration flagrante devant la cage tunisienne. 

Les Algériens n’ont fait qu’observer leurs adversaires prendre le large dans les dix premières minutes de la seconde période (19-9). Le premier but algérien est arrivé à la 12e minute du jeu, ce qui explique cette domination tunisienne.

Les coéquipiers de l’arrière droit tunisien, Mahmoud Gharbi, agissaient ensuite en cavalier seul, ne trouvant pratiquement aucune opposition d’une défense algérienne désarmée, ce qui leur a permis de creuser l’écart, en fin de match à 9 points (27-18).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email