-- -- -- / -- -- --
Culture

Les trésors de notre patrimoine ancestral à la portée du citoyen

Les trésors de notre patrimoine ancestral à la portée du citoyen

Une initiative très louable du ministère de la Culture voit le jour. Cette action très méritoire se matérialise par l’idée de mettre le musée dans la rue à la portée du citoyen. Depuis dimanche 31 août et jusqu’à samedi 6 septembre, quatorze musées regroupant la représentation de ces structures culturelles à travers l’ensemble du territoire national sont présents à la Grande poste.

« Nous descendons dans la rue pour mieux sensibiliser nos citoyens sur l’importance du patrimoine culturel et historique que nous détenons », explique Mustapha Belkahla, directeur du Musée public de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie. Ce musée situé dans La Basse-Casbah a pour siège le féérique palais Mustapha-Pacha, un joyau de notre patrimoine architectural.

Ses galeries d’art regroupent des œuvres d’une valeur inestimable d’artistes nationaux et universels dans l’enluminure, la miniature et la calligraphie. Nombreux sont les tableaux d’une immense valeur acquis au concours du festival annuel organisé par ce musée. « Notre présence à cette manifestation Le musée dans la rue ne se limite pas seulement à la découverte de notre musée mais aussi sert d’espace pour initier les citoyens, particulièrement le jeune public, à la pratique des arts que nous représentons », explique encore M. Belkahla.

Effectivement, des ateliers sont installés parallèlement aux chapitaux d’exposition en contrebas de l’esplanade de la Grande poste. Ici de jeunes enfants, encore en vacances, affluent de toutes parts, accompagnés par leurs parents. Ils s’attablent confortablement, et sous l’œil vigilant et pédagogique de professeurs, ils s’initient à la pratique de l’art. Pour la calligraphie, c’est le maître calligraphe Ali Machta qui supervise ces travaux d’initiation. D’autres ateliers sont aussi à la disposition de ces enfants qui se concentrent sur ces travaux pratiques comme de grands artistes sous la conduite d’experts dans ces domaines artistiques.

On citera les musées de Cherchell, spécialiste dans l’histoire romaine, de Boussada, un illustre espace pour honorer l’œuvre immortelle de l’Algérien, nationaliste et musulman, Etienne Dinet, de Médéa, un centre illustre représentant l’art culinaire ancestral. Une séance de dégustation des meilleurs plats nationaux a eu lieu ce premier jour et le directeur de ce musée de Médéa assure qu’une autre séance de dégustation aura lieu le dernier jour, samedi 6 septembre.
« Nous vous offrirons de succulents plats traditionnels, en particulier, ceux de Médéa », précise-t-il.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email