-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les travailleurs des affaires étrangères en grève

Les travailleurs des affaires étrangères en grève

Comme prévu, le Syndicat autonome des personnels des affaires étrangères (Sapae) a entamé hier une grève de trois jours renouvelables.

« La grève a été bien suivie par les travailleurs du ministère qui ont répondu présent à l’appel de trois jours. 80% des travailleurs ont répondu à l’appel de leur syndicat », a affirmé le secrétaire général du Sapae, Ali Lakhal.

Contacté par nos soins, l’interlocuteur a déploré le fait que des menaces de licenciement et de ponction sur salaires ont été formulées depuis que le syndicat a déposé le préavis de grève.

« Juste après le dépôt de notre préavis de grève, l’administration a usé de tous les moyens pour dissuader les travailleurs des affaires étrangères de leur action, en les menaçant de ponction sur salaires et de licenciement », a déploré notre interlocuteur.

Selon ce syndicaliste, plusieurs réunions se sont tenues depuis trois ans, et ce avec les secrétaires généraux qui se sont succédé ainsi qu’avec les responsables des ressources humaines, mais, regrette la même source, les négociations n’ont connu aucune suite satisfaisante.

Une situation qui a conduit cette entité syndicale à opter pour ce mouvement de grève, le deuxième du genre, afin de faire valoir ses revendications. M. Ali Lakhal brandit la menace que ce mouvement de grève sera reconduit dans le cas où le ministère des Affaires étrangères persiste dans sa politique de la fuite en avant face à leurs revendications socioprofessionnelles.

Le Sapae reste déterminé à réclamer la satisfaction de sa plateforme de revendications, qui remonte à 2013, parmi lesquelles figurent la prime de souveraineté, la prime de guichet pour les fonctionnaires qui sont en service consulaire, la prime de déménagement pour 104 fonctionnaires, la titularisation et la promotion des contractuels, l’augmentation des salaires pour ceux qui touchent un salaire dérisoire.

Le syndicat s’attend à une mobilisation plus importante pour aujourd’hui, deuxième jour de la grève, affirme la même source qui dénonce les agissements du ministère de tutelle qui se confine toujours dans son silence de mort.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email