-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les travailleurs dénoncent la mauvaise gestion et exigent le départ du DG

Les travailleurs dénoncent la mauvaise gestion et exigent le départ du DG

La Bibliothèque nationale (BN) d’El-Hamma traverse une période de turbulences. Les cadres et travailleurs de cette institution multiplient les actions de protestation, exigeant le départ du directeur général, tout en dénonçant sa mauvaise gestion. 

Le bras de fer opposant les travailleurs de la Bibliothèque nationale et leur administration ne semble pas connaître d’épilogue.
Après avoir observé plusieurs mouvements de grève durant l’année écoulée, les cadres et travailleurs ont décidé de passer à la vitesse supérieure.

Ils envisagent de multiplier les actions de protestation dans le cas où le ministère de la Culture ne répond pas favorablement à leur principale doléance, a indiqué une source proche des travailleurs qui a gardé l’anonymat.

Dans une lettre ouverte adressée à la ministre de la Culture, Nadia Laâbidi, près de 350 travailleurs, exerçant dans 34 directions et services dénoncent avec force la mauvaise gestion de la direction générale, et ce depuis la nomination du DG à la tête de la BN. Ils exigent, principalement, son départ. 

Les protestataires estiment que c’est là la seule solution pour sauver leur institution. Ils revendiquent donc « la nomination d’un nouveau directeur à la tête de la Bibliothèque ».
Dans la même lettre, les travailleurs mettent en avant ce qu’ils qualifient de non-respect envers le personnel et « d’irresponsabilité » du DG.

Ce comportement s’est répercuté négativement sur les conditions et les rapports de travail et a profondément altéré le climat de travail au sein de cette institution, qui compte des centaines de travailleurs.

Ces derniers qualifient de « catastrophique » la gestion actuelle de la BN, censée, selon eux, être un lieu de culture par excellence et la source principale de toute la production intellectuelle nationale, dans tous les domaines de la connaissance.

Aussi, l’ensemble des travailleurs demande une intervention rapide de la ministre de la Culture afin de mettre fin aux fonctions du directeur général actuel et sauver l’institution de toute dérive.
Enfin, les travailleurs se disent plus que jamais déterminés à poursuivre leur lutte syndicale jusqu’à satisfaction de leur principale revendication, à savoir le départ de leur directeur général.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email