-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Sétifiens avec beaucoup d’optimisme

Les Sétifiens avec beaucoup d’optimisme

L’équipe sétifienne s’envolera demain (vendredi) en direction de Kinshasa (RD Congo) dans la perspective de disputer cette finale historique, prévue le dimanche 26 octobre au stadeTata-Raphaël de Kinshasa, contre la redoutable formation de l’AS Vita Club, laquelle retrouve les sommets du football africain 33 ans après sa dernière finale continentale

En effet, la délégation sétifienne, qui se compose de 56 personnes dont 18 joueurs et une vingtaine de journalistes, partira à bord d’un avion spécial de l’aéroport du 08-Mai 45 de Sétif, et élira domicile au Grand Hôtel de la ville classé cinq étoiles. Ainsi, les enfants des Hauts Plateaux sont à trois jours seulement du grand rendez-vous africain. Conscients de la rudesse de la mission, ils affichent une profonde détermination à bien négocier la phase aller chez l’adversaire.

Après le stage bloqué effectué fructueusement au niveau de l’école olympique des sports d’El-Bez, l’équipe part visiblement avec beaucoup de confiance et de sérénité. En témoignent les propos unanimes récoltés auprès des dirigeants Ententistes et des joueurs, s’exprimant tous avec beaucoup d’enthousiasme et d’optimisme. Cela veut aussi dire que tout le monde a mis de côté le faux pas de vendredi dernier à Oran face à l’ASMO dans le cadre du match avancé de la 8e journée de la Ligue 1 Mobilis.

Dans le souci d’étudier davantage les points forts et les points faibles du vis-à vis, Kheireddine Madoui et ses poulains ont visionné, lors du regroupement d’El-Bez, les vidéos de matchs disputés par l’adversaire congolais, notamment sa double confrontation avec le CS Sfax, qui s’est terminée par deux victoires congolaises (2 buts à 1). Rappelons, d’un autre côté, que lors du tout dernier point de presse organisé à l’Ecole de sports de sétif, le président du club, Hassene Hammar , n’a pas
caché avoir a exigé de ses joueurs un bon résultat ce dimanche. « Je leur ai demandé de gagner pour moi. Je la veux plus que tout cette victoire », a-t-il avoué.

Le président du club ainsi que tous les observateurs sont convaincus que pour augmenter leurs chances
de gagner ce précieux trophée, les camarades d’Akram Djahnit doivent revenir à la maison avec un résultat probant qui leur permettra d’entreprendre tranquillement la seconde manche, prévue le 1er novembre prochain au stade Mutapha Tchaker. Du côté de l’effectif sétifien, il y’a lieu de dire que le virevoltant El Hadi Belameiri risque d’être le grand absent de cette première partie de la finale.

En effet, les deux absences aux entrainements enregistrées en début de semaine au stage d’El-Bez, nous laissent croire que le buteur de cette 18e édition (6 buts) qui revient d’une blessure, ne pas partie de l’effectif que le coach « Kheiro » compte aligner pour la circonstance. Le franco-Algérien, sera préservé sans doute pour le match retour de Blida.

On croit savoir dans ce contexte justement que l’effectif probable de l’ESS sera composé de : Khdairia, Megatli, Boukria, Aroussi, Mellouli, Lagraa, Lamri, Djahnit, Younzs, Ziaya et Benyatou. Pour sa part le défenseur axial Demou qui a raté les deux matchs de la demi-finale face au TPMazembé, en raison d’une blessure au genou, est pressenti dans la liste des remplaçants. Alors que le jeune joueur El-Oulmi qui se trouve en convalescence pour deux mois, ne sera pas du voyage. Il convient de souligner par ailleurs, comme nous l’avons annoncé précédemment, que le retour de l’équipe sétifienne est prévu pour le 27 octobre.

Le groupe entrera directement en stage bloqué au centre sportif national de Sidi Moussa. On apprend enfin que sur les 22 000 billets prévus pour ce grand rendez-vous, 15 000 seront mis en vente à Sétif les 29 et 30 octobre. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email