-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Sétifiens amoindris mais confiant

Les Sétifiens amoindris mais confiant

Amoindrie par l’absence de plusieurs cadres de l’équipe pour cause de blessures, l’Entente de , à pied d’œuvre au Ghana depuis samedi pour affronter cet après-midi pour le compte des 16es de finale de la Ligue des champions d’Afrique, la formation Aduana Stars – un inconnu sur la scène continental – devra faire preuve d’une solidarité sans faille pour éviter de rentrer bredouille.

L’entraîneur Abdelhak Benchikha devra, selon le médecin de l’équipe d’Aïn El-Fouara, Amar Kari, composer sans Rachid Nadji , Mohamed Bakir, Djamel Ibouziden et Hamza Banouh. Rien que ça. De quoi donner des soucis aux Sétifiens et à Benchikha, qui est appelé à puiser dans son réservoir pour aligner un onze de guerriers capables d’éviter de rentrer bredouilles et de préparer la seconde manche à Sétif en toute sérénité pour prolonger leur aventure dans ce challenge passionnant. En homme averti, le coach ententiste s’est certes montré peu alarmiste devant cette cascade de joueurs indisponibles mais force est de reconnaître que les Noir et Blanc auront fort affaire devant un adversaire dont ils ne savent que peu de choses si ce n’est que l’Aduana Stars compte dans ses rangs plusieurs internationaux ghanéens. L’Entente de Sétif, qui a remporté le trophée de la Ligue des champions en 2014, sait à quoi s’en tenir pour mettre à profit son capital expérience dans cette confrontation devant le champion sortant du Ghana. L’Aduana Stars, fondé en 1985, s’est qualifié pour les 8es de finale aux dépens des Libyens d’Al-Tahadi (aller 1-0, retour 2-0).

L’entraîneur de l’équipe, Abubacar Yussif, s’est montré très méfiant devant cette équipe de l’ES Sétif qu’il a qualifiée de grosse pointure continentale. « Le défi qui nous attend contre Sétif n’est pas simple. On a beau avoir pensé à tout, avoir noté les plus et les moins du premier tour, on sait que chaque match possède sa propre vérité et une part d’inattendu. A nous d’être sur nos gardes et de profiter de toutes les occasions pour marquer ».

Les poulains d’Abdelhak Benchikha, a-t-il dit qui semblent avoir consommé leur pain noir, comme en témoigne leur série de quatre matchs sans défaite ponctuée par une belle victoire sur le leader du championnat national (1-0), le CSC, veulent croire en leur étoile cet après-midi pour retourner avec un bon résultat. Pour rappel, l’ESS, qui fait de cette Ligue des champions son objectif principal, avait facilement disposé du Real Bangui lors du précédent tour (6-0 ; 0-0).

L’Aduana Stars a, quant à lui, eu beaucoup plus de mal à se défaire de l’équipe libyenne du Tahadi (0-1 ; 2-0). La Confédération africaine de football a désigné un trio arbitral ivoirien pour diriger ce match. La rencontre sera officiée par Denis Dembele, assisté de Marius Donatien et Bi Valere Gouho. La seconde manche est prévue le vendredi 16 mars au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, à 18h00.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email